En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

Test : Samsung 860 Qvo 1 To : un premier SSD QLC réussi

High Tech
Les 860 Qvo sont les premiers SSD Samsung à mémoire NAND 3D QLC. Un nouveau type de mémoire moins onéreux à produire. Samsung ne fait toutefois pas l'impasse sur les performances et propose une fiche technique séduisante.

CARACTÉRISTIQUES

  • Capacité : 1 To
  • Cache : 1024 Mo
  • Lecture : 550 Mo/s
  • Écriture : 520 Mo/s
  • Lecture 4K aléatoire : 96000 IOPS
  • Écriture 4K aléatoire : 89000 IOPS

PRÉSENTATION

Test_Samsung_860_QVO_1TB_03.jpg
Le 860 Qvo est la première série de SSD Samsung à utiliser de la mémoire NAND 3D QLC.
 
Dans la famille 860 de SSD Samsung, les Qvo se situent en dessous des Evo, eux-mêmes en dessous des Pro. Cette série d'entrée de gamme vise forcément à proposer un bon rapport qualité/prix, mais aucune économie n'a été faite sur le boîtier qui reprend l'enveloppe métallique des modèles supérieurs. Avec 45 grammes sur la balance, nous ne sommes pas étonnés de trouver un circuit imprimé de très petite taille, composé de seulement trois puces principales.

Pour cette version de 1 To du 860 Qvo, Samsung ne recourt qu'à une seule puce de mémoire NAND 3D QLC. C'est une première pour la firme coréenne qui a lancé la production de masse de ce nouveau type de mémoire pas plus tard qu'au courant de l'été 2018. Samsung n'est toutefois pas le premier à user de ce type de mémoire, Crucial lui ayant damé le pion avec ses P1.

Ce type de NAND permet de stocker 4 bits de données par cellule mémoire — contre 3 pour les puces TLC. On comprend alors très vite l'intérêt : il faut 25 % de cellules en moins à un SSD QLC pour proposer une capacité de stockage identique à celle d'un modèle TLC. Le coût de production est, en conséquence, moins élevé. Cela permet aussi de gagner en densité : à nombre de cellules équivalent, une puce QLC stocke 33 % de données supplémentaires. Samsung ne s'y trompe pas et limite sa série 860 QVO à de fortes capacités : 1 To, 2 To et 4 To pour l'instant.
 
Test_Samsung_860_QVO_1TB_04.jpg
La mémoire NAND 3D QLC de Samsung offre une endurance correcte et ne lésine pas sur les performances, le cache SLC intégré étant assez large.
 
L'unique puce NAND 3D QLC qui compose le Samsung 860 Qvo de 1 To est gérée par un contrôleur MJX, réalisé en interne. Un contrôleur identique à celui utilisé sur les 860 Evo (NAND 3D TLC) et 860 Pro (NAND 3D MLC), qui est accompagné par une puce de 1 Go de LPDDR4 en guise de mémoire cache. À noter la compatibilité TCG Opal qui ravira les utilisateurs soucieux de chiffrer leurs données.

L'une des questions qui peuvent se poser avec la mémoire QLC vient de l'endurance en écriture des cellules. En effet, le nombre de points de tension à vérifier pour écrire une donnée est doublé par rapport à la TLC (16 contre 8), ce qui n'est évidemment pas sans incidence sur l'usure. Toutefois, avec une endurance annoncée à 360 To sur la version de 1 To, le 860 Qvo de Samsung est plutôt bien placé à ce niveau puisque cela est supérieur aux 240 To revendiqués par le Crucial P1 de 960 Go — mémoire QLC également, mais format M.2/NVMe — et identique au MX500 1 To, le modèle SATA haut de gamme de Crucial. La garantie est pour sa part assez classique pour un SSD d'entrée de gamme, avec 3 ans de prise en charge.

Samsung reste transparent sur les performances hors cache SLC

Samsung a évidemment recours à un système de cache SLC pour accélérer les travaux d'écriture. Lorsque l'on copie des fichiers sur ce SSD, seul le premier bit de chaque cellule est interrogé. Cela permet de réduire le nombre de points de tension à vérifier, de réduire ainsi la latence d'accès et, finalement, d'augmenter le débit. Selon nos mesures, ce cache est de 42 Go sur la version 1 To du 860 Qvo, ce qui est assez confortable pour un usage domestique — que l'on vise une utilisation bureautique classique ou une utilisation gaming.

Une fois de plus, Samsung a le bon goût de donner des indications sur le débit hors cache SLC. Le fabricant revendique ainsi un débit séquentiel de 520 Mo/s en écriture lorsque le cache est actif. En-dehors de cette zone de confort, il faut compter sur un petit 80 Mo/s, ce que vont confirmer nos propres mesures. Cette transparence est encore assez inédite dans le domaine des SSD et nous ne pouvons que saluer Samsung à ce sujet.

PERFORMANCES 4/5


Sous benchmark, les performances sont plutôt bonnes en séquentiel et en dessous de celles des meilleurs modèles SATA du marché sur les accès aléatoires sur de petits fichiers. Des mesures qui placent le Samsung 860 Qvo de 1 To au niveau des Crucial BX500, WD Green et autre Toshiba TR200.

En copie manuelle, on atteint 472 Mo/s en lecture et 448 Mo/s en écriture lorsque le cache SLC opère. En-dehors du cache, le débit est assez proche des 80 Mo/s annoncés par Samsung — nous notons plutôt des oscillations entre 70 et 80 Mo/s avec une moyenne à 75 Mo/s. Clairement, en dehors du cache SLC, le débit est exécrable, mais cela est contrebalancé par la taille de ce cache (42 Go tout de même).
 
C'est dans la boîte...
 
Test_Samsung_860_QVO_1TB_01.jpg
L'utilitaire Magician permet de gérer les SSD Samsung. © Samsung/ Les Numériques
 
Mis à part un petit guide de mise en route rapide, on ne trouve rien d'autre que le SSD dans la boîte du Samsung 860 Qvo. Il est toutefois possible de récupérer le logiciel Samsung Magician depuis le site du fabricant. Un utilitaire classique qui permet de vérifier l'état de santé de l'unité de stockage, d'appliquer les mises à jour de firmware (repérés et récupérés automatiquement depuis l'utilitaire) ou encore de chiffrer le contenu du SSD ou d'en effacer le contenu de manière sécurisée.

Lire la suite : Test : Samsung 860 Qvo 1 To : un premier SSD QLC réussi


Articles en Relation

Bon plan – SanDisk SSD Plus de 1 To à 143,99 € Amazon propose le SanDisk SSD Plus de 1 To à 143,99 €. Un tarif particulièrement intéressant puisqu’il correspond à celui pratiqué sur les modè...
Samsung produit en masse un SSD de 30,72 To, rien que ça ! Samsung vient de faire franchir une nouvelle barre aux SSD en annonçant l'entrée en production de masse de sa série PM1643 destinée aux serveurs. En...
iOS 12 redonne de la vivacité aux vieux iPhone et iPad Les premiers retours sont unanimes : Apple a bel et bien fait en sorte de rendre iOS 12 plus réactif, ce qui profite beaucoup à ses termin...
Bon plan – SSD Crucial MX500 1 To à 129,99 €, 500 Go à 72,99 € Amazon propose plusieurs SSD Crucial en promotion pour la semaine. On trouve notamment le Crucial MX500 1 To à 129,99 € et celui...
Le codec AV1 s'invite dans VLC et Windows Le nouveau codec AV1 censé remplacer tous les autres, dont le célèbre H.265 (HEVC), commence tout doucement à s'inviter dans les logiciels et même l...
Canon EOS M50 : première prise en main et premières images Récemment annoncé, l'EOS M50 est le premier hybride Canon à intégrer le processeur dernière génération DIGIC 8 et la vidéo 4K/UHD. Nous l'avons pris...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA

PRODUITS HIFI-VIDEO

PROMO HIFI-VIDEO