En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

Test : Huawei Mate 20 : une autonomie spectaculaire

High Tech
Une puce Kirin dernier cri, un triple module photo à l’arrière, une encoche minimaliste pour un écran tutoyant les 90 % d'occupation de façade… Le Mate 20 semble avoir tout ce qu'il faut pour nous faire vivre une expérience haut de gamme. À quelques détails près...

CARACTÉRISTIQUES

  • Dimensions : 158.2 x 77.2 x 8.3 mm
  • Poids : 188 g
  • Diagonale d'écran : 6.53 pouces
  • Définition d'écran : 2240 x 1080
  • DPI : 381
  • Type d’écran : IPS

PRÉSENTATION

Après le Mate 20 Lite lancé à 499 € et le Mate 20 Pro (999 €), c'est au tour du Mate 20 de passer sur notre banc de tests. Placé comme une sorte d'entre-deux, ce Mate 20 se veut davantage premium que le premier sans pour autant porter une innovation technologique comme le second (pas de capteurs d'empreintes sous l'écran ici). Un haut de gamme sobre en somme.
 
Mate-20-02.jpg
Le Mate 20 et son écran de 6,54 pouces (© Les Numériques).
 
Proposé pour 799 €, il s'installe au niveau du Mate 10 Pro. À ce prix, il fait face au Pixel 3 et au Sony Xperia XZ3. Deux smartphones de qualité.

ERGONOMIE ET DESIGN 4/5

Avec son écran de 6,53 pouces (16,59 cm de diagonale) au format 18,7:9, le Mate 20 en impose. Et malgré sa taille, il profite du savoir-faire de Huawei. Car s'il est difficilement utilisable d'une seule main et plutôt lourd (188 g), le terminal peut se targuer d'une ergonomie agréable. Ses boutons de verrouillage et de volume tombent naturellement sous le doigt, tout comme son réactif capteur d'empreintes, situé sur sa carapace. Comme son grand frère, le Mate 20 propose également un déverrouillage par reconnaissance faciale. Pas aussi précis que celui du Mate 20 Pro, qui possède une batterie de capteurs supplémentaires, il fait tout de même l'affaire dans la plupart des cas. Car ici, il n'y a pas la place suffisante pour multiplier les capteurs dans l'encoche tant celle-ci est réduite à son minimum. Rappelant le design du OnePlus 6T, ce sacrifice permet à la dalle d'occuper 88,48 % de la façade. Au verso, le dos en verre ne supporte pas la charge sans fil et attrape malheureusement trop facilement les traces de doigts.

Mate-20-05.jpg
 
Capable d'accueillir jusqu'à deux nano-SIM, le Mate 20 propose d'utiliser le second port pour insérer une carte NM, le format de carte mémoire de Huawei. Allant jusqu'à 256 Go, celles-ci permettent d'étendre les 128 Go de stockage disponible. Enfin, là où la majorité des smartphones proposés aux alentours des 800 € sont certifiés IP68, le Mate 20 dispose seulement d'une certification IP53, c'est-à-dire une protection partielle contre la poussière et les éclaboussures. Une véritable lacune pour un terminal de son standing.

ECRAN 4/5

Le Mate 20 propose sur sa façade une dalle IPS. Un choix toujours audacieux pour un smartphone lancé à 799 €. Heureusement elle se révèle de bonne facture. Cependant, la dalle reste victime des lacunes de l'IPS. À savoir, un taux de contraste moyen (1:1356) et une rémanence encore un peu élevée (17 ms).

Mate-20-01.jpg
L'écran occupant 88,48 % de la façade grâce à sa petite encoche (© Les Numériques).
 
Sur le reste, l'écran de 6,53 pouces fait du bon travail. La surcouche de Huawei permet de paramétrer précisément la température des couleurs de la dalle. Et cela tombe bien parce qu'elle se montre trop élevée avec les paramètres d'usine. En suivant la démarche présentée sur les captures ci-dessous, nous avons réussi à flirter avec la température idéale (6 500 K) en plaçant le thermomètre à 6 515 K. Une température exemplaire. Avec ces paramètres, le delta E moyen se montre lui aussi exemplaire et se situe à 3. Il témoigne ainsi d'une retranscription fidèle des couleurs, malgré quelques teintes peu respectées (rouge, jaune, vert).
COLORIMÉTRIE
Delta E = 3


À l'usage, la dalle est tout aussi efficace. Avec une luminosité allant de 1,3 à 501 cd/m², elle reste lisible en toute situation sans jamais éblouir les yeux. D'autant plus qu'elle affiche une réflectance assez faible (12 %). Pas de problème non plus en termes de résolution (381 ppp) puisque l'écran affiche en FHD+ (1 080 x 2 240 px). Elle souffre tout de même d'un retard tactile assez élevé (91 ms).
 
Huawei-Mate-20-Température-couleurs.jpg
La démarche à suivre pour obtenir une température des couleurs idéale (6 515 K) (© Les Numériques).
 
Malgré quelques limites, l'écran IPS du Mate 20 montre donc toute la maîtrise de Huawei sur le sujet. Dommage, encore une fois, d'avoir à se tourner vers le Mate 20 Pro pour profiter de l'Oled.

PERFORMANCES 5/5

Comme le Mate 20 Pro, le Mate 20 embarque la puce Kirin 980, le tout dernier SoC de Huawei. Une véritable machine de guerre qui enchaîne les applications et jongle entre elles avec une grande facilité. Il en est de même au moment de lancer un jeu. La puce Mali G70 MP10 permet au téléphone de proposer des graphismes et une fluidité à toute épreuve. Une expérience haut de gamme.
1_Huawei-Mate-20-Chauffe-video-face-et-dos.jpg
Le Mate 20 après avoir filmé en FHD pendant 10 minutes (© Les Numériques).
 
Même après une utilisation intensive, le smartphone ne chauffe pas tant que ça et n'atteint que 33°C après une utilisation longue de la caméra.

AUDIO 4/5

Si le Mate 20 dispose d'une connectique USB-C, ce n'est pas pour autant qu'il abandonne la prise mini-jack 3,5 mm, bien présente sur la tranche supérieure du smartphone. Et elle se révèle de bonne qualité. Sa distorsion est minimale, sa plage dynamique large et sa diaphonie bien contenue. On peut cependant regretter une puissance de sortie trop moyenne pour être parfaite.


Le Mate 20 est équipé de deux haut-parleurs. Un sur la tranche inférieure et l'autre, à l'opposé, sur la tranche supérieure. Une disposition destinée à créer un son stéréo... Dans la théorie. En pratique, le second HP se montre beaucoup moins puissant que son pendant. Le stéréo est donc quasi-inexistante. Ne vous fiez pas au mode Dolby Atmos, tout aussi inexistant.

PHOTO 4/5

Comme le Mate 20 Pro, ce Mate 20 propose sur son dos un triple capteur photo avec une disposition en rectangle. Trois appareils photo aux équivalences focales de 17, 27 et 52 mm. Le tout accompagné d'une application fluide qui donne accès à de nombreux réglages et dont le traitement logiciel est un peu omniprésent. 


Car c'est bien la limite du Mate 20. Malgré des clichés très détaillés, il souffre de ce traitement logiciel, trop agressif et difficile à comprendre. En plus de lisser, il compense la perte de détail occasionnée en forçant l'accentuation ainsi que le contraste. Une drôle de combinaison qui offre un rendu final éloigné de la réalité. Il se situe donc un cran en dessous du Pixel 3, plus naturel.


À basse luminosité, le traitement d'image continue de faire des siennes. Les clichés sont bien lisibles. Cependant, le lissage gomme les aspérités nécessaires au réalisme. Et le contraste, une nouvelle fois forcé, n'arrange rien. Le rendu est ici aussi en dessous de celui de la concurrence.

1_Mate-20-04.jpg
Le triple module arrière du Mate 20 (© Les Numériques).
 
À l'avant, le constat est identique. Au sein de sa petite encoche, le Mate 20 embarque un module équipé d'un capteur de 24 Mpx et d'un objectif ouvrant à f/2. Ses selfies sont détaillés, mais gâchés par le lissage de la peau. Même avec les mode "beauty" désactivés, il œuvre en vous embellissant, que vous le vouliez ou non.

Lire la suite : Test : Huawei Mate 20 : une autonomie spectaculaire


Articles en Relation

Apple présente son iPhone Xr à partir de 859 € La keynote d'Apple a été le théâtre de l'annonce de l'iPhone Xr, l'iPhone de dernière génération le plus abordable cette année, dont le prix de...
Revendre son iPhone : oui, mais à quel prix ? En épluchant les offres des sites de rachat de téléphone et les petites annonces disponibles sur les plateformes Internet de vente entre particuliers,...
Test : Huawei P Smart+ : un bon compagnon pour 300 € Depuis l’arrivée de Xiaomi dans le monde des smartphones, le milieu de gamme est devenu un secteur particulièrement compétitif. Pour rivaliser, Huawei...
Test : Xiaomi Redmi 6 : un smartphone qui répond présent Après un Mi 8 et un Pocophone F1 intéressants, Xiaomi revient à ses premières amours : l'entrée de gamme. Le constructeur chi...
Test : Huawei Mate 20 Lite : une autonomie de compétition La rentrée est là, et pour Huawei cela veut dire que la série des Mate ne va tarder à accueillir un nouveau mobile haut de gamme. Mais avant de voir a...
Lenovo Z5 Pro : 6,39” Amoled, Snapdragon 710, APN escamotable Comme Honor avec son Magic 2, Lenovo a décidé de suivre la voie de l'escamotable pour optimiser la surface occupée par l'écran du dernier-né de...

PRODUITS HIFI-VIDEO

PROMO HIFI-VIDEO