En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

Sept responsables politiques français interdits d'entrée en Israël - Le Monde

Actualités

Israël a décidé d’empêcher sept représentants de la gauche française d’entrer sur son territoire. Motif : ils sont considérés comme des partisans du mouvement international Boycott, désinvestissement, sanctions (BDS), qui vise à dénoncer et à punir la poursuite de l’occupation en Cisjordanie. Ce mouvement est considéré en Israël comme étant foncièrement hostile à l’Etat hébreu lui-même, cherchant à le délégitimer. Le gouvernement Nétanyahou a décidé, depuis 2016, de renforcer fortement son dispositif contre ses partisans, en prenant le risque d’exagérer leur influence réelle.

Parmi ces élus bloqués se trouvent le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, la députée (LFI) Clémentine Autain ou encore les députés européens Pascal Durand (Verts/Alliance libre européenne) et Patrick Le Hyaric (PCF). Il y a aussi les maires communistes Azzedine Taibi (Stains), Eric Roulot (Limay) et Patrice Leclerc (Gennevilliers). Ils font tous partie d’un groupe de vingt personnes qui devaient se rendre entre les 18 et 23 novembre en Israël et dans les territoires palestiniens occupés. Le thème de ce voyage était le sort des prisonniers de sécurité palestinien.

 

Ses participants espéraient en particulier rencontrer en détention Marouane Barghouti, le plus célèbre des 6 200 détenus palestiniens en Israël, condamné à cinq peines de prison à perpétuité pour son rôle dans l’organisation d’attentats pendant la seconde Intifada. Ils souhaitaient aussi avoir des nouvelles de l’avocat franco-palestinien Salah Hamouri, en détention administrative en Israël depuis le 23 août. Une rencontre avec lui aurait été improbable, car le régime de la détention administrative en Israël est extrêmement restrictif. Il ne prévoit ni inculpation formelle ni durée de détention claire. Le Quai d’Orsay s’est dit « préoccupé » par sa situation et a réclamé le droit pour sa famille de lui rendre visite.

« Nous n’autoriserons pas l’accès au territoire à ceux qui appellent activement à s’en prendre à Israël, en particulier quand ils demandent à rencontrer et à conforter un meurtrier patenté comme Barghouti, incitant ainsi à soutenir le terrorisme », a dit le ministre de la sécurité publique israélien, Gilad Erdan, dans un communiqué, également signé par le ministère de l’intérieur.


Lire la suite : Sept responsables politiques français interdits d'entrée en Israël - Le Monde


Articles en Relation

Israël approuve la création d'une nouvelle colonie en Cisjordanie - Le Figaro De notre correspondant à Jérusalem Le cabinet de sécurité israélien a approuvé jeudi soir la création, pour la première fois depuis 1991, d'une nou...
Israël "vraisemblablement" à l'origine d'une frappe aérienne près de Damas - Le ... Une explosion conséquente a eu lieu tôt le matin du 27 avril près de l'aéroport de Damas. Les alliés du régime cherchent maintenant à en d...
Portugal. Un avion de tourisme chute et fait 5 morts, dont 3 Français - Ouest-Fr... Un petit avion de tourisme immatriculé en Suisse s’est écrasé ce lundi sur l’entrepôt d’un supermarché de la région de Lisbonne, provoquant la mort ...
La Syrie tire des missiles contre Israël en réponse à un raid aérien sur son ter... Depuis six ans, jamais une opération militaire israélienne en Syrie n’avait été aussi clairement revendiquée par l’Etat hébreu, après un échange de ...
Israël : nouvelles tensions autour de l'esplanade des Mosquées - Le Monde La trêve aura été de courte durée. Le retour des fidèles musulmans sur l’esplanade des Mosquées, jeudi 27 juillet, devait marquer la fin des te...
Les Etats-Unis et Israël se retirent de l'Unesco, jugée mal gérée et trop critiq... La sentence de Richard Haass, directeur du cercle de réflexion Council on Foreign Relations, n’a guère tardé après l’annonce, jeudi 12 octobre,...

ACTUALITÉS LES DERNIÈRES INFOS