Rohani : "Les États-Unis ne peuvent pas décider pour l'Iran et le monde"

Actualités

Hassan Rohani, le président iranien, a réagi lundi aux menaces américaines de sanctions "les plus fortes de l'histoire" en affirmant que les États-Unis ne décidaient plus pour le monde d'aujourd'hui.

Le président iranien Hassan Rohani a affirmé lundi 21 mai que les États-Unis ne pouvaient pas décider seuls pour l'Iran et le monde, en réaction aux propos du chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo qui a menacé Téhéran de sanctions "les plus fortes de l'Histoire".


"Le monde d'aujourd'hui n'accepte pas que les États-Unis décident pour lui (...) Qui êtes-vous pour décider pour l'Iran et le monde ? L'époque de telles déclarations est révolue", a déclaré le président iranien, cité par des agences de presse iraniennes.

Les États-Unis ont menacé l'Iran de sanctions "les plus fortes de l'Histoire" si Téhéran ne se pliait pas à leurs conditions draconiennes pour conclure un "nouvel accord" beaucoup plus large, après le retrait américain controversé de l'accord sur le nucléaire iranien, conclu en juillet 2015 entre Téhéran et les puissances du groupe 5+1 (Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne).

"L'Iran n'aura plus jamais carte blanche pour dominer le Moyen-Orient", a déclaré Pompeo en présentant la "nouvelle stratégie" des États-Unis.

"Risque que l'Iran reprenne son programme nucléaire"

"Il n'y a pas de solution alternative" à l'accord sur le nucléaire, a réaffirmé la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, estimant que le discours de Mike Pompeo "n'a démontré en rien" comment le retrait américain pourrait rendre "la région plus sûre".

Depuis Buenos Aires, où il participait à la réunion des ministres des Affaires étrangères du G20, le chef de la diplomatie allemande Heiko Maas a annoncé lundi qu'il se rendrait cette semaine à Washington pour s'entretenir avec Mike Pompeo.

"Nous pensons que sans cet accord, nous prendrions le risque que l'Iran reprenne son programme nucléaire", a-t-il ajouté.


Lire la suite sur FRANCE 24 : Rohani : "Les États-Unis ne peuvent pas décider pour l'Iran et le monde"


Articles en Relation

Israël presse les États-Unis de reconnaître sa souveraineté sur le Golan La reconnaissance de la souveraineté israélienne sur le plateau occupédu Golan est l'un des principaux sujets de discussion entre Israël et les État...
Matches aux États-Unis, diffusion en Asie sur Facebook… À quoi joue la Liga ? La Liga multiplie les tentatives d'ouverture à l'international. Deux jours après un accord pour diffuser via Facebook le championnat espagnol en Asi...
Les sanctions américaines contre l'Iran font-elles les affaires chinoises ? Le retrait possible de Total d’un méga-contrat gazier en Iran se ferait au bénéfice de Pékin. Mais la Chine hésite à sauter sur l’occasion, de peur ...
Syrie : escalade militaire inédite entre l'Iran et Israël - Le Point La tension monte entre Israël et l'Iran. Et c'est en Syrie que les deux puissances s'affrontent. Jeudi, à l'aube, des tirs de roquettes attribués à ...
Etats-Unis : deux religieuses volaient dans la caisse d'une école catholique pou... Les deux sœurs, récemment retraitées, ont détourné pendant une dizaine d'années des chèques destinés à l'école. Le montant de leur malversation pour...
À l'approche des midterms, Facebook dénonce de nouvelles tentatives de manipulat... Facebook a identifié de nouvelles tentatives de manipulation politique de sa plateforme à l'approche des élections législatives de mi-mandat aux Éta...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA