Renault joue gros avec sa nouvelle Clio

Economie

Le constructeur français, qui peine à écouler ses « gros » véhicules, attend beaucoup de la Clio V, qui sera en concurrence frontale avec la nouvelle Peugeot 208.

Si un véhicule incarne Renault, c’est bien elle. Voiture vendue à 15 millions d’exemplaires – un record dans l’histoire du constructeur –, numéro un des ventes en France depuis 2013,et encore best-seller en 2018, digne héritière des Dauphine, 4L et R5 en tant que voiture populaire de qualité, la Clio se dévoile, mardi 5 mars, dans sa cinquième version, à l’occasion des journées presse du Salon automobile de Genève, qui ouvrira ses portes au public du 7 au 17 mars.

Pas de doute, le lancement de Clio V, qui sera commercialisée cet été à des tarifs non encore communiqués, est stratégique pour la marque au losange. A la peine sur son marché historique (les ventes de véhicules particuliers de la marque Renault ont, en 2018, reculé de 2,5 % en France et de 4 % en Europe, quand le marché progressait respectivement de3 % et de 0,1 %), la griffe française a de plus en plus de mal à écouler ses « gros » véhicules : Espace, Scenic et même les SUV Kadjar et Koleos.

Heureusement, il y a Clio. « Clio IV, lancée en 2013, est un formidable succès, et pas seulement en France, se réjouit Frédéric Clermont, directeur marketing de la gamme A-B (petites et moyennes voitures) de Renault. En Europe, Clio IV a été leader de sa catégorie et deuxième voiture la plus vendue, après la Volkswagen Golf, chacune de ces six dernières années. Et il y a plus fort : ses chiffres de ventes n’ont jamais cessé de s’améliorer depuis 2013, y compris en 2018, alors que le modèle est en fin de vie. »

Saut qualitatif évident à l’intérieur

La barre est donc sacrément haute pour la Clio cinquième du nom et continuatrice d’une lignée à succès depuis 1990. Il faut à la fois ne pas briser la dynamique de Clio IV, et proposer de vraies nouveautés. « Clio V, c’est une évolution à l’extérieur et une révolution à l’intérieur », résume M. Clermont. Autrement dit, Renault a à peine touché aux points forts – un design extérieur qui fait l’unanimité des acheteurs – et retravaillé les points un peu plus faibles : équipements intérieurs et contenu technologique du véhicule.

Au niveau de la carrosserie, quelques retouches, ici et là, accentuent la sportivité de l’allure par rapport à la version précédente. Pas davantage. Mais dès lors que l’on pénètre dans l’habitacle, le saut qualitatif est évident : volant retravaillé, cockpit numérique, écran le plus grand de sa catégorie, matières plus nobles… Clio V réussit l’exploit de proposer un intérieur un peu plus grand que Clio IV (surtout le coffre), alors qu’elle a diminué son encombrement extérieur.


Lire la suite : Renault joue gros avec sa nouvelle Clio


Articles en Relation

SNCF : comment les trains à bas coût Ouigo ont rendu le TGV populaire L’entreprise ferroviaire lance une liaison grande vitesse à bas coût entre Paris et Toulouse, illustrant le succès d’une offre commerciale qui a séd...
De nouvelles aides existent pour financer des travaux dans un logement Adapter un logement au vieillissement ou réaliser de gros travaux est souvent coûteux. Mais de nouvelles aides ont été mises en place. Mode d’emploi...
Les vendanges seront moins précoces qu’en 2018 Les fortes chaleurs ont retardé la maturité du vignoble. La production devrait être moindre que lors de la dernière récolte. Au Champ des Sœurs, da...
Malgré ses difficultés, Vivarte a versé plus de 700 000 euros de primes à ses ha... Les syndicats dénoncent des primes « écœurantes et aberrantes », alors que le groupe d’habillement connaît une telle crise qu’il est passé fin août ...
Egalité salariale : à partir du 6 novembre à 15 h 35, les Françaises travaillent... C’est le calcul auquel est parvenue la newsletter « Les Glorieuses », qui veut sensibiliser l’opinion sur les inégalités salariales entre les femmes...
Péages gratuits : Vinci veut demander aux automobilistes de payer Les usagers n’ayant pas payé pendant les manifestations des « gilets jaunes » vont recevoir une facture. Un mois après le début du mouvement des « ...