En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

Rassemblements de routiers et barrages filtrants contre la loi Travail - Le Figaro

Actualités

La grogne contre la réforme du Code du travail s'intensifie. Alors que les ordonnances réformant ce texte seront présentées vendredi en Conseil des ministres, les routiers de la CFDT et CFTC se mobilisent ce lundi pour «une journée d'information, d'alerte, avec une forte mobilisation» avant une grève reconductible lancée par les fédérations CGT et FO à partir du 25 septembre.

À Paris ce lundi matin, plus d'une centaine de personnes, vêtues de gilets CFDT et CFTC, se sont rassemblées calmement en début de matinée près du ministère du Travail. Une délégation de la CFDT va être reçue à 11 heures au cabinet de la ministre, Muriel Pénicaud, précise France Info.

En région, pas de blocages, mais des opérations escargot avec distributions de tracts, notamment à des péages, à l'entrée de zones industrielles ou aux ronds-points stratégiques. En Moselle, sur l'autoroute A4 au niveau du péage de Saint-Avold, la préfecture a signalé une manifestation de chauffeurs routiers. Dans le Nord, sur l'A1 une opération escargot a été signalée en début de matinée entre Lille et Seclin. Des barrages filtrants étaient mis en place dans le sens Paris-Strasbourg et Strasbourg-Paris, générant, vers 8h30, environ 1 kilomètre de bouchon. Une cinquantaine de routiers, à l'appel de la CFDT, ont manifesté à partir de 7h20 au péage de Vienne-Reventin (Isère) sur l'autoroute A7 au sud de Lyon, où ils ont distribué des tracts aux automobilistes pendant deux heures environ, selon la police.

Avertissement

Pourquoi ces routiers se mobilisent-ils? La profession est constituée «à 80% de TPE-PME et il y a 30.000 emplois à pourvoir», explique Patrick Blaise, secrétaire général de l'Union fédérale route FGTE-CFDT. «On est en négociations avec les organisations patronales pour essayer de moderniser la profession et combler ces emplois. Les ordonnances mettent à mal ces négociations». Pour les «20% de grands groupes, le périmètre économique n'est plus la réalité de l'entreprise, qu'elle soit Europe ou Monde, c'est la France. Demain, il sera tellement facile pour un groupe de dire qu'une entreprise française a des difficultés, pour délocaliser et faire un montage financier», a-t-il également dénoncé.

Pour Thierry Douine, président de la CFTC-Transport, les entreprises de moins de 50 salariés «pourront déroger à toutes les applications de la convention collective qui est négociée par les organisations syndicales au niveau national».


Lire la suite : Rassemblements de routiers et barrages filtrants contre la loi Travail - Le Figaro


Articles en Relation

Réforme du Code du travail: Ce qui risque de bientôt changer pour vous - 20minut... Le moment de vérité approche. Cette semaine, le ministère du Travail doit présenter aux organisations syndicales et patronales une partie du contenu...
Réforme du Code du travail : attention les routiers entrent dans le conflit ! - ... Pour Emmanuel Macron et sa majorité, ce n'est pas encore gagné. Au contraire, le risque d'un durcissement se profile dans le conflit autour de la ré...
Une majorité de petits patrons de TPE fait confiance à Emmanuel Macron - 20minut... C’est du jamais vu depuis 2007. Une majorité de patrons de très petites entreprises (TPE) se déclarent optimistes au sujet de  l’économie franç...
Manifestation anti-déchets nucléaires à Bure : 6 blessés graves - L'Obs Plusieurs centaines de manifestants antinucléaires se sont rassemblés mardi 15 août à Bure, dans la Meuse, pour protester contre le projet Cigéo d'e...
Code du travail : la réforme entre dans sa phase finale - Le Monde Le ministère du travail consulte, cette semaine, à tour de rôle, les partenaires sociaux, avant la présentation complète des ordonnances le 31 août....
Les 16 millions de retraités touchent en moyenne 1376 euros - Le Figaro Emmanuel Macron a promis une grande réforme des régimes de retraite. Mais pas de mise en œuvre avant 2022! Les 16 millions de retraités françai...

ACTUALITÉS LES DERNIÈRES INFOS