En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

Présidentielle : les petits secrets des comptes de campagne - Le Parisien

Actualités

Voici les principaux enseignements livrés par la Commission nationale des comptes de campagnes et des financements politiques (CNCCFP), qui a jusqu'à janvier pour vérifier leur conformité, les valider et procéder aux remboursements. 

Des candidats moins dépensiers... mais plus chers !

Les candidats de 2017 ont dépensé 74,1 M€. C'est moins que ceux de 2012 et leurs 98,6 M€. Ce montant s'expliquait notamment par les 45,8 M€ déboursés par le seul Nicolas Sarkozy, alors que le Conseil constitutionnel limite les dépenses à 22,5 M€ pour les qualifiés au second tour. Cette année, l'Etat va rembourser 32,8 M€ aux participants de la présidentielle. C'était paradoxalement moins (22,7 M€) en 2012. Une différence qui s'explique par le rejet des comptes de Nicolas Sarkozy (l'Etat n'a du coup rien remboursé) et par un nombre de candidats supérieur en 2017 : 11 contre 10. 

Contrairement à une idée répandue, aucun prétendant à l'Elysée n'est remboursé en intégralité. Ceux qui obtiennent moins de 5 % des voix sont indemnisés à hauteur de 4,75 % de leurs dépenses, les autres de 47,5 %. 

Fillon, roi de la com... et des restos

Si le candidat LR a été beaucoup plus économe que Nicolas Sarkozy en 2012, il n'a pas freiné les dépenses pour la communication. Près de 510 000 €. Le candidat de la droite s'était notamment offert les services de la Papesse de la com , Anne Méaux. Il ne s'est pas non plus fixé de limite dans les frais de restauration et d'hôtellerie : 316 000 € sur l'ardoise quand ses concurrents sont tous en dessous des 110 000 €.


Lire la suite : Présidentielle : les petits secrets des comptes de campagne - Le Parisien


Articles en Relation

Présidentielle: au-delà du café, les enjeux du tête-à-tête Macron - Estrosi - L'... Les deux hommes ont partagé un café, devant les caméras, samedi matin à Marseille. Cette rencontre pourrait marquer un tournant dans la campagne du ...
Présidentielle: Juppé exclut d'être un recours si Fillon se retire Bordeaux (AFP) - Le maire de Bordeaux, Alain Juppé (Les Républicains), a exclu vendredi "clairement et définitivement" d'être un recours dans l'éven...
Macron devant l'Acropole, dans la posture du refondateur - Libération Au risque de paraître légèrement pompeux, Emmanuel Macron a choisi de faire dans le symbole fort. S’adressant à la jeunesse d’Europe, il a dévoilé s...
VIDEO. Algérie: Macron qualifie la colonisation de «crime contre l'humanité», la... Tollé à la droite de l’échiquier politique. Plusieurs responsables de LR et du Front national ont fait part mercredi de leur émoi et de leur « ...
Présidentielle : thèmes, temps de parole... Le mode d'emploi du premier grand dé... C'est une grande première : à un peu plus de deux semaines du premier tour de l'élection présidentielle, la totalité des onze candidats ont rendez-v...
Présidentielle: Philippe Poutou, le seul candidat qui risque de perdre son boulo... De notre envoyé spécial en Gironde, « Confirmation d’un appel à débrayage 13h-15h avec rassemblement pour faire le point sur la situation. Ç...

ACTUALITÉS LES DERNIÈRES INFOS