Pourquoi une telle différence entre les goûts du public et les palmarès des Oscars ?

Sociétés

Voici l'ensemble des films nommés et récompensés pour l'Oscar du meilleur film depuis 1940. La hauteur de chaque disque correspond au rang du film au box office: plus il est haut, plus le film a été populaire.

Jusqu'au milieu des années 2000, les films récompensés avaient généralement les faveurs du public. Le prix était même assez souvent remis au film le plus populaire de l'année: Autant en emporte le vent (1940), Le pont de la rivière Kwaï (1957), Ben-Hur (1959), La mélodie du bonheur (1965), Le parrain (1972), Rocky (1976), Rain Man (1988), Forrest Gump (1994) et Titanic (1998) ont tous remporté la statuette. Le retour du roi (2004), troisième volet de la saga du Seigneur des Anneaux, est cependant le dernier film du top 15 à se voir attribuer le prix.

En 2009, The Dark Knight et Wall-E, pourtant très bien reçus par la critique, sont "snobés" par l'Académie et ne sont même pas nommés. Pour éviter que cela se reproduise, le nombre de films nommés dans la catégorie passe de 5 à 10.

Des films comme Avatar, Là-haut, Toy Story 3, Inception, Gravity et American Sniper, gros succès au box office, sont ainsi nommés les années suivantes. Mais aucun ne reçoit la statuette, décernée à des films bien plus discrets en salles: Démineurs, récompensé en 2010, avait engrangé moins de 20 millions de dollars l'année de sa sortie.

En observant la courbe des audiences de la cérémonie des Oscars depuis 1974, on remarque que les années avec les plus fortes audiences correspondent également aux années où des films très populaires étaient nommés.

Quelques exemples... 1983 avec E.T., sélectionné dans neuf catégories, 1995 avec Forrest Gump, nommé dans 13 catégories, et bien sûr 1998 et son record d'audience pour Titanic et ses 14 nominations: 55 millions de téléspectateurs.

Depuis cette date, les audiences ne cessent de chuter, malgré des pics ponctuels en 2004 (pour Le retour du roi), en 2010 (pour Avatar) et en 2014, où Gravity était nommé dans 10 catégories et où il était question d'un Oscar pour Leonardo DiCaprio dans Le loup de Wall Street.

Oscar du meilleur réalisateur

Traditionnellement, les Oscars du meilleur film et du meilleur réalisateur récompensent très souvent la même oeuvre: depuis 1940, ils n'ont différé que 18 fois. L'une de ces exceptions est le sacre en 2006 d'Alfonso Cuarón, qui salue la virtuosité technique de son Gravity, l'un des films les plus populaires de l'année précédente et par ailleurs le seul film de science-fiction à recevoir l'Oscar du meilleur réalisateur.

Oscar de la meilleure photographie

L'Oscar de la meilleure photographie semble bien plus élitiste que les autres catégories. A partir des années 1980, avec l'explosion du nombre de films sortant chaque année, les films sélectionnés se veulent plus éclectiques.

Parmi les nommés se trouvent beaucoup de films étrangers, comme Le fabuleux destin d'Amélie Poulain (2002) ou le film chinois d'arts martiaux Le secret des poignards volants (2005), ou encore le drame suédois Fanny et Alexandre (1984) et le conte fantastique espagnol Le labyrinthe de Pan (2007), qui remportent tous les deux le prix.

Quelques précisions...

De 1940 à 1967, deux récompenses sont remises chaque année, pour la meilleure photographie en couleur et en noir et blanc.

Mudbound, nommé en 2018, n'est pas indiqué sur ce graphique, dans la mesure où le film n'a été distribué que sur Netflix. C'est également le cas cette année de La Ballade de Buster Scruggs des frères Coen, nommé pour l'Oscar du meilleur scénario adapté, ainsi que de Roma d'Alfonso Cuarón, nommé dans dix catégories -record absolu pour un film Netflix.

Oscar des meilleurs effets spéciaux et visuels

Les films à effets spéciaux ont généralement des budgets importants et fonctionnent très bien en salles.

Les années 1960 sont dominées par des péplums tels Ben-Hur (1959) et Cléopâtre (1964), des films historiques comme Le jour le plus long (1963) et Tora! Tora! Tora! (1971), et des œuvres encore plus novatrices sur le plan technique, comme Mary Poppins (1965) et 2001, l'odyssée de l'espace (1969).

Les années 1980 et 1990 voient le triomphe d'Industrial Light & Magic, avec les films de Steven Spielberg (Les aventuriers de l'arche perdue en 1982, E.T. en 1983, Jurassic Park en 1994...), de Robert Zemeckis (Forrest Gump en 1995) et James Cameron (Terminator 2 en 1992 et Titanic en 1998). C'est également le sacre de la trilogie originale Star Wars, dont chacun des films remporte le prix, parfois sans aucune concurrence comme en 1981 et 1984.

Si Peter Jackson domine les années 2000 avec les trois films du Seigneur des Anneaux et King Kong (2006), le prix semble devenir plus élitiste ces dix dernières années.

Avatar remporte bien le prix en 2010, mais aucun des films Marvel et Star Wars nommés n'est récompensé.

L'Oscar est plutôt remis à des films techniquement méritants mais mal accueillis par le public (A la croisée des mondes en 2008, Hugo Cabret en 2012), ou bien des œuvres avec une démarche d'auteur comme L'odyssée de Pi (2013), Blade Runner 2049 (2018), et surtoutEx Machina (2016), film le moins populaire à avoir reçu le prix.

Quelques précisions...

Les effets spéciaux sont les effets réalisés au tournage (explosions, coups de feu, pyrotechnie...), tandis que le terme d'effets visuels désigne les effets réalisés en post-production (notamment fonds verts et images de synthèse).

De 1973 à 1977, puis en 1979, 1981, 1984 et 1991, un Oscar d'honneur est remis à un ou deux films sans vote.

Les données sont issues de l'Internet Movie Database (IMDb).

Seuls sont indiqués les films pour lesquels le box office est connu. Les chiffres correspondent au box office sur le territoire américain, et sont ajustés pour l'inflation (à partir de l'indice des prix du Bureau du Travail américain).


Lire la suite : Pourquoi une telle différence entre les goûts du public et les palmarès des Oscars ?


Articles en Relation

En 2019, certains profs n'ont toujours rien compris à l'égalité filles-garçons Remarques sur leurs tenues, discrimination genrée, réflexions sexistes en classe… En France, les collégiennes et lycéennes ne sont pas épargnées par...
La nomination aux Oscars d'un film inspiré par un fait divers sordide fait polém... Le meurtre de James Bulger par deux enfants à peine plus âgés avait bouleversé le monde en 1993. Le 12 février 1993, dans un supermarché de Liverpo...
La Chine interdit des pub qui sous-entendent que l’alcool aide les femmes à se d... En Chine, l’instance responsable des médias vient d’interdire la diffusion de publicités laissant entendre que l’alcool aide à libérer les moeurs de...
Pourquoi devenir Végan? Être Végan est un choix de vie Être végan est un choix de vie qui dit non à l’exploitation animale. Beaucoup de personnes adoptent ce mode de vie, qui passe avant tout par une alim...
L'irrésistible ascension de l'opinion publique L’opinion publique est l'un de ces éléments si insérés dans notre environnement qu’ils font partie de notre quotidien. On la retrouve partout, tout ...
Bientôt, le contact humain dans les services publics sera un luxe Il faut s'interroger sur la nature d'un monde où c'est un écran qui annonce à un malade qu'il va mourir. C'est l'histoire d'un vieux monsieur de 78...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA