Parris Goebel, la chorégraphe qui pèse un milliard sur YouTube

Musique

Comment la nouvelle gourou de la danse hip-hop s’est imposée dans le game.

Elle pèse plusieurs milliards de vues sur YouTube et pourtant, vous n’avez probablement jamais entendu parler d’elle.

Une bande de danseuses en tenue color block qui se claquent les fesses sur fond blanc dans le clip de la chanson «Sorry» de Justin Bieber, ça vous dit quelque chose?

Malgré l’absence du petit cul béni de la pop à l’image, le clip culmine à la quatrième place des vidéos les plus regardées de tous les temps. Et si ce n’est pas pour le minois de Justin, c’est bien pour la choré de Parris Goebel, 23 ans au moment du clip, qu’elle a réalisé à la demande expresse du chanteur.

La Néo-Zélandaise y apparaît furtivement, dissimulée sous une casquette noire et d’énormes lunettes de soleil à reflets, une grosse paire de Timberland aux pieds. Une pudeur qui ne l’empêche pas de se construire tranquillement un empire dans l'univers de la danse.

Aux origines du culte

Avec Young Queen, sorti en mars aux États-Unis, elle raconte son ascension dans ce qui ressemble autant à des mémoires précoces qu’à la bible du succès d’une gourou de la pop.

À 16 ans, elle crée la première troupe de danse hip-hop 100% féminine au monde, ReQuest, deux fois auréolée d’or aux Championnats mondiaux de hip-hop. Elle a converti Jennifer Lopez, Rihanna ou Nicki Minaj à son culte, au point que les trois divas, séduites par son approche fierce et genderfluid, ne manquent pas une occasion d’encenser leur nouvelle chorégraphe préférée.

Aujourd’hui, The Palace, son école de danse pourtant nichée à l’autre bout du monde, à Auckland, est devenu un temple pour les danseurs et danseuses du monde entier, qui y affluent pour avoir la chance de recevoir l’enseignement de Parris.

Comment Goebel a-t-elle converti toute une génération à son rythme et créé sa légende? Suivez le tempo. Un bon prequel Parris Goebel, c’est avant tout un destin hors norme. En tout cas, c’est ce que Young Queen, son autobiographie, veut absolument nous faire entrer dans le crâne.

À 15 ans, son père la déscolarise pour qu’elle se consacre à sa passion, la danse. «Ce n’était pas une décision difficile à prendre, puisque l’école n’allait pas l’aider à accomplir ses rêves», nous explique Brett Goebel, depuis devenu son manager.

«À l’époque, se lancer dans une carrière de danseuse n’était pas très en vogue, d’autant que la Nouvelle-Zélande offrait très peu d’opportunités dans ce domaine», appuie la chorégraphe. Peu importe. Elle se forme seule devant son ordi, avec les clips de Missy Elliott ou Usher qui tournent en boucle sur YouTube.

En 2007, elle décide de monter ReQuest, une troupe hip-hop 100% féminine –une première du genre. Les neuf filles, dénichées dans le vivier de ses potes, se font connaître en gagnant deux médailles d’or aux Championnats du monde de hip-hop.

Lire la suite sur Slate.fr - Parris Goebel, la chorégraphe qui pèse un milliard sur YouTube

Articles en Relation

Johnny Marr : "Rechercher la beauté qui se cache dans les ténèbres" Avec "Call The Comet", un nouvel album solo aussi classe qu’explosif, l’ex-Smiths ajoute un nouveau chapitre à sa discographie impeccable. Rencontre a...
Vidéo Découvrez le premier single de Mennel Ibtissem La jeune femme présen­tera son premier titre, « Je pars mais je t'aime », sur la scène de Quoti­dien. Exit la polé­mique, Mennel Ibtis&sh...
Une brève histoire du métro dans le rap français Personne ne raconte mieux le métro et le RER que la scène hip-hop hexagonale, notamment indé. Il suffit de jeter un bref coup d’œil aux titres de nom...
The Voice : victoire de Maëlle, qui devient la première femme à gagner l'émissio... Au terme de plusieurs semaines de compé­ti­tion, c'est Maëlle qui a remporté The Voice 7. La finale était dédiée à Maurane, qui a reçu un bel ...
Pink, Ninho, David Guetta... La playlist des nouveautés de la semaine Découvrez notre playlist des dernières nouveautés musicales de la semaine.  C'est parti ! Comme chaque semaine, la rédaction de melt...
Aya Nakamura révolutionne la musique française, laissez-la faire Sur son second album, la chanteuse d’Aulnay-sous-Bois regarde le futur de la musique populaire droit dans les yeux. Question simple: avant Aya Naka...

MUSIQUE LIVE

PROMO MUSIQUE