Odile Fillod, la chercheuse qui a permis aux femmes de prendre leur plaisir en main

Erotique

Extrait de la vidéo «Clitoris 3D imprimable» de Marie Docher | Capture écran via Vimeo 

Grâce à son modèle de clitoris, dévoilé en 2016, le grand public a découvert l'anatomie en 3D et à taille réelle d'un organe au fonctionnement encore trop souvent méconnu.

Ce n’est pas qu'un simple petit bouton qui dépasse, caché sous deux grandes lèvres. Le clitoris est bien plus que ça. Il est en fait, chez la femme, l’homologue du pénis chez l’homme. Comme lui, il se gorge de sang; comme lui, il fait l’objet d'érections. Dans l’histoire de l’humanité, personne –ou presque– n’a jamais su comment cet organe fonctionne, à quoi il ressemble. Peu savent encore qu’il est au cœur du plaisir sexuel des femmes.

Depuis qu’elle ne fait plus partie des ignorantes, Odile Fillod veut rendre au clitoris ce qui est au clitoris, et remettre au centre des débats l’ignorance de l’être humain sur la jouissance des femmes. Cette chercheuse indépendante, aujourd’hui âgée de 46 ans, spécialiste des questions de genre, décide en 2016 d’en faire un modèle imprimable en 3D, à taille réelle.

Le succès est retentissant. Elle est invitée sur les plateaux français, comme celui de «Quotidien», l’émission de Yann Barthès sur TMC.

La presse internationale s'empare du sujet, du Brésil à la Grande-Bretagne, de la République tchèque à l'Allemagne. Des acteurs t actrices de l’éducation et la santé sexuelles, pour beaucoup des sexologues, la contactent pour travailler avec elle.

Enjeu symbolique, intérêt pratique

Si la chercheuse se décrit comme une femme comblée qui n’a jamais eu de problème pour accéder à son propre plaisir sexuel, elle a été marquée par sa découverte de la vérité sur cet organe. Elle avait 32 ans. C’était en 2004, dans un documentaire de Michèle Dominici, Le clitoris, ce cher inconnu.

«Le jour où j’ai compris sa fonction, sa taille réelle, sa configuration, explique-t-elle, ça a vraiment changé quelque chose pour moi dans mon ressenti, dans la manière d’interpréter les sensations que je pouvais avoir»: ce petit «ah, mais ça marche comme ça», qui pour elle a amélioré sa «conscience de soi». Elle n’imaginait pas que dix ans plus tard, elle-même travaillerait sur le sujet.

Pour Odile Fillod, l'enjeu de son modèle de clitoris en 3D est d'abord symbolique: «Selon les représentations profondément ancrées, c’est comme si d’un côté les hommes avaient un phallus, et de l’autre les femmes n’avaient rien, déplore-t-elle. Ces représentations imposent une vision des femmes comme des êtres à qui il manquerait quelque chose, et induit même une notion de passivité chez elles, parce qu’elles n’ont pas l’outil.»

Mais il a également un intérêt pratique. «Parmi les inégalités entre les hommes et les femmes, il y a un inégal accès au plaisir, note-t-elle. Forcément, si les femmes et leurs partenaires ne savent pas quel organe procure l’orgasme, ça n’aide pas à accéder à une vie sexuelle très épanouie.» Et s’il y a encore débat sur la question de l’origine du plaisir sexuel chez la femme, Odile Fillod explique que d'un point de vue anatomique, il n’existe rien dans la paroi du vagin qui s’apparenterait à un point G.

 

Avant de se lancer dans la conception 3D, une longue phase de recherches s'est imposée à Odile Fillod. Elle passe des journées entières à consulter des rapports d’anatomistes, des dessins et images de dissections.

La chercheuse comprend que le plaisir ressenti lors d’une pénétration vaginale –uniquement selon un aspect physiologique, sans facteur psychique– provient de la stimulation, de diverses manières, du clitoris. Que celui-ci suit épouse à peu près les contours du vagin, et mesure en moyenne dix centimètres. Qu’il est composé du corps de clitoris, coudé au gland, et de deux sortes de tiges, les piliers; que deux bulbes sont accrochés sous le corps du clitoris. Que la pénétration vaginale avec un pénis, qui va compresser les bulbes et chasser le sang qu’ils contiennent vers le corps du clitoris, n’est qu’une des possibilités de stimulation.

Représentation ludique

Odile Fillod n’est pas pionnière dans l’idée de représenter le clitoris, mais elle a innové sur la forme. Son modèle, mis à disposition en accès libre et imprimable en 3D, représente pour la première fois l’organe dans son entièreté et à taille réelle, tout en pouvant être pris en main.

Les anatomistes décrivent la partie cachée du clitoris pour la première fois au XVIe siècle, mais sans inclure les bulbes. Il faut attendre 1842 pour qu'un médecin allemand, Georg Ludwig Kobelt, le décrive dans sa totalité.

Peu après, il est définitivement acquis que le clitoris ne joue aucun rôle ni dans l'ovulation, ni dans la fécondation, et qu'il n'a d'autre fonction que de procurer le plaisir sexuel. C’est la raison pour laquelle la médecine et l'enseignement se désintéressent de lui, contrairement au pénis, qui sert lui à procréer.

Le clitoris est remis au goût du jour au XXe siècle, avec la naissance de la sexologie scientifique dans les années 1950. À partir des années 1980, des mouvements féministes et des chercheuses comme Helen O’Connell cherchent à le pousser sur le devant de la scène, mais leurs initiatives retombent souvent rapidement dans l'oubli.

Avec Odile Fillod, ça prend. Peut-être parce que sa démarche est scientifique, et non militante –du moins officiellement. Et sûrement parce que son modèle montre la forme du clitoris et son fonctionnement de façon bien plus concrète qu'un schéma.

De multiples chaînes télévisées réalisent par exemple des reportages où les journalistes interpellent des personnes dans la rue, clito en main, pour leur demander ce que c’est. Les bonnes réponses se comptent sur les doigts de la main. «Certains ont même répondu: “Un os de poulet”», s’amuse Odile Fillod.

Lire la suite sur Slate.fr - Odile Fillod, la chercheuse qui a permis aux femmes de prendre leur plaisir en main

Articles en Relation

NOS PIRES ANECDOTES SEXUELLES FEAT. PLEIN DE POTES (devant une classe de lycéens... Merci à Netflix d'avoir permis à cette vidéo d'exister, ça faisait un bail qu'on voulait faire une vidéo avec cette ambiance de bahut, à la cool et ...
En Chine, les adeptes du bondage pieds et poings liés par un État policier Les ateliers dédiés à cette pratique ont enregistré une participation record en août 2018: près de 200 personnes étaient au rendez-vous. | NFGphoto vi...
Vous n’aurez plus du tout envie d’aller sur YouPorn après avoir lu ce livre Une fille qui souffre et pleure doit finir le job, selon un acteur. | Sydney Sims via Unsplash License by La jeune fille ne cesse de pleurer, pleurer...

RENCONTRE COQUINE

RENCONTRE DISCRETE


LIVE CAM