En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

«L'imprévisibilité de Trump et Kim Jong-un pourrait mener à la guerre» - Le Figaro

Actualités

FIGAROVOX.- Donald Trump a promis ce mardi «le feu et la colère» au régime nord-coréen s'il menaçait à nouveau les États-Unis, s'attirant une réponse immédiate de Pyongyang... qui a menacé de tirer des missiles près de l'île américaine de Guam. Cette intention a été confirmée ce jeudi. Pourquoi ces deux pays s'invectivent-ils ainsi? Quelles sont les origines de cette crise?

Corentin SELLIN.- Pour les États-Unis et Donald Trump, la crise nord-coréenne actuelle est consécutive à un long affrontement diplomatique qui dure depuis bientôt 25 ans. La fin de la guerre froide en 1991 annonçait une pacification de la péninsule coréenne avec le retrait des armes nucléaires états-uniennes stationnées au sud et un accord de dénucléarisation nord-sud. Pourtant, dès 1993 les soupçons d'une prolifération nucléaire de la Corée du Nord, en dépit de sa ratification du Traité de Non-Prolifération en 1985, amenaient les États-Unis de Bill Clinton à négocier avec Pyongyang.

L'accord-cadre conclu en 1994 promettait à la Corée du Nord la livraison de réacteurs civils nucléaires non-proliférants et de pétrole en échange de la fin du programme nucléaire militaire. La colère de Trump, qui avait déjà marqué sa lassitude face à la Corée du Nord, est à relier à ce sentiment répandu parmi les élites états-uniennes, surtout conservatrices, d'avoir été dupé par la Corée du Nord. Dès fin 2002, l'administration Bush Jr découvrait que la Corée du Nord avait poursuivi clandestinement son programme nucléaire militaire malgré l'accord-cadre de 1994. Et les négociations élargies à six pays -avec Russie et Chine - en 2004-2005 aboutissaient à une nouvelle promesse de fin du programme nucléaire militaire nord-coréen, immédiatement démentie par le premier essai nucléaire nord-coréen (2006). La période Obama (2009-2017) fut ensuite marquée par une succession interminable de reprise de négociations et de durcissement des sanctions, sans que la Corée du Nord n'apparaisse en rien retardée dans sa double prolifération, nucléaire et balistique.

Quelle est la force militaire et nucléaire de la Corée du Nord? Représente-t-elle une véritable menace pour les États-Unis?

C'est précisément un des grands enjeux de la crise actuelle. «Le feu et la colère» promis par Trump viennent juste après la révélation par le Washington Post d'un rapport très alarmiste du renseignement militaire états-unien selon lequel la Corée du Nord pourrait avoir jusqu'à 60 armes nucléaires, et aurait acquis la capacité technologique de miniaturisation des armes pour les charger sur des missiles intercontinentaux.

Sachant que la Corée du Nord aurait réussi fin juillet le tir d'essai d'un missile intercontinental pouvant atteindre le cœur des États-Unis (Chicago/Détroit), la perspective d'une «seconde frappe» des Nord-Coréens sur le territoire continental des États-Unis n'est plus une vue de l'esprit.


Lire la suite : «L'imprévisibilité de Trump et Kim Jong-un pourrait mener à la guerre» - Le Figaro


Articles en Relation

VIDEO. Trump accuse l'ancien patron du FBI de mensonges et est prêt à témoigner ... L'ancien patron du FBI a affirmé sous serment que le président lui avait demandé d'abandonner un volet de l'enquête sur de possibles ingérences ...
Kim Jong-un tire une salve de missiles, trois tombent près du Japon - Libération C’est quasiment devenu un réflexe : quand les Américains et les Sud-Coréens s’entraînent à la guerre, la Corée du Nord ne rate jamais une occasion d...
Etats-Unis: «C'est un harceleur sexuel qui va décider qui est apte ou non à serv... Des pancartes «Resist» aux lettrages bleu et rose, des statues de la liberté arc-en-ciel, des mégaphones et des caméras : le rassemblement contre l’...
M. Trump ravive un climat de guerre froide avec Cuba - Le Monde Donald Trump a magnifié le passé dans la capitale des anticastristes, Little Havana, à Miami, vendredi 16 juin. Célébrant les grandes heur...
Et soudain, la feuille d'imposition de Trump est apparue à la télévision - Le Mo... Le formulaire « 1040 » est brandi par la journaliste Rachel Maddow et il crève l’écran de la chaîne de télévision MSNBC… Le candidat Dona...
Investiture de Trump: demandez le programme Washington (AFP) - L'investiture de Donald Trump comme 45e président des Etats-Unis comprend des événements et cérémonies sur plusieurs jours dans l...

ACTUALITÉS LES DERNIÈRES INFOS