Les photos satellite, un moyen efficace de révéler les pays qui gonflent leur PIB

Sociétés

Le produit intérieur brut (PIB) est l’indicateur le plus utilisé pour mesurer la production économique d’un pays. Comme l’explique Quartz, un PIB élevé est synonyme d’une bonne gestion financière. Les investisseurs se basent sur les chiffres de cet agrégat pour décider d'investir de l’argent ou non dans un pays. Des gouvernements pourraient donc être tentés de manipuler les statistiques économiques pour attirer les investisseurs.

Un important corpus de recherches a permis de démontrer que la luminosité nocturne d’un pays, aperçue depuis un satellite, est un bon indice pour évaluer la croissance du PIB: plus un pays est lumineux, plus sa situation économique est bonne.

«Plus les gens sont riches, plus ils auront tendance à allumer la lumière le soir chez eux et il en va de même pour les commerces», écrit Quartz.

Des statistiques économiques surévaluées

Luis Martinez, politologue à l’université de Chicago, a voulu comparer les données sur la luminosité aux chiffres officiels de la croissance du PIB. Son but était de déterminer si les pays classés comme «non libres» par la Freedom House mentaient à propos de leurs statistiques économiques. Le politologue estime que les régimes autocratiques gonflent leurs chiffres de 15% à 30% concernant leur croissance économique.

«Si ce que soutient Luis Martinez est correct, ça voudrait dire que certains pays sont bien moins riches que ce qu'ils avancent. Si l'on s'en tient aux statistiques officielles, les pays ayant connu la croissance la plus rapide entre 1992 et 2012 étaient la Birmanie et la Chine –une croissance de 120% pendant cette période. Par contre, si l'on prend en compte les données sur la luminosité, ces chiffres tombent à 90%», explique Dan Kopf, journaliste économique à Quartz.

Les études menées par les chercheurs à l'université de Chicago font partie d'un nouveau domaine de recherches intitulé «forensic economics», une discipline qui applique des théories et des méthodes économiques dans un cadre juridique. Plutôt que d'accepter les statistiques gouvernementales comme gravées dans le marbre, cette discipline se sert de données alternatives (comme les données lumineuses) pour revérifier les chiffres du gouvernement. Les manipulateurs des statistiques économiques auront sûrement plus de mal à passer outre ces nouveaux outils de vérification.


Lire la suite : Les photos satellite, un moyen efficace de révéler les pays qui gonflent leur PIB


Articles en Relation

Dans l'économie touristique mondiale, le duty free est bien plus qu'un détail L’offre en duty free représente un levier de croissance pour les marques de luxe et un atout à faire valoir auprès des touristes. La loi Pacte (pla...
Les emplois vacants sont-ils un mythe ? Emmanuel Macron a relancé un débat dans lequel les partis pris idéologiques sont tels qu'il est difficile d'y voir clair. Les statistiques nous écla...
Trump gère l'économie américaine comme si elle était en crise, et ça pourrait bi... En apparence, l'économie américaine est en pleine forme. Beaucoup d'économistes craignent pourtant un fort ralentissement à venir, voire une récessi...
Quand des ados modifient leur photo pour les réseaux sociaux, le résultat est sa... «Il est temps de reconnaître les effets néfastes des réseaux sociaux sur l'image de soi des gens». Instagram et Snapchat, les deux temples du selfi...
Comment réagiriez-vous si votre enfant était en photo dans le salon d’un Cambodg... Plus le pays est blanc et riche, plus les précautions prises pour photographier les enfants sont grandes. Et ce n'est pas normal. En voyage, les to...
La jeunesse allemande a le blues Économiquement, le pays va bien, mais ce n'est pas suffisant. L'économie allemande se porte bien, le chômage est bas et le pays est souvent pris en...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA