En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

Les bombardements sans fin du régime syrien sur la Ghouta orientale - Paris Match

Actualités

Pour la quatrième journée consécutive, les avions du régime ont largué bombes et barils d'explosifs sur le fief rebelle de la Ghouta orientale près de Damas, malgré les protestations internationales pour stopper le bain de sang.

Depuis le début dimanche d'une nouvelle campagne aérienne contre cette enclave où sont assiégés quelque 400 000 habitants, plus de 270 civils, dont près de 67 enfants, ont été tués et des centaines blessés, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Plusieurs hôpitaux ont été mis hors service et les destructions sont énormes dans cette vaste région asphyxiée depuis 2013 par un siège du régime et en proie à une crise humanitaire aiguë, avec des cas de malnutrition et de personnes affamées.

Après une nuit durant laquelle une centaine d'obus ont été tirés sur la région, de nouvelles frappes ont coûté la vie mercredi à dix civils dont trois enfants et fait plus de 200 blessés, a précisé l'OSDH qui s'appuie sur un vaste réseau de sources dans le pays en guerre.

Les raids ont ciblé plusieurs localités. Outre leurs bombes, les avions ont largué des barils d'explosifs sur les localités d'Arbine et de Aïn Tourma, une arme qui tue de manière aveugle et dont l'utilisation est dénoncée par l'ONU et des ONG internationales, a poursuivi l'ONG.

Bientôt un assaut terrestre?

Dans les hôpitaux non touchés par les frappes, les lits manquent et les blessés sont soignés à même le sol tandis que les salles d'opération tournent à plein régime.

Dans un hôpital de la ville de Douma, une infirmière raconte l'admission mardi d'une femme enceinte de six mois, retirée de sous les décombres. "Elle était grièvement blessée. Nous avons déclenché un accouchement par césarienne, mais ni l'enfant ni la mère n'ont pu être sauvés", a dit Maram à l'AFP.

A quelques mètres, Mohammed, 25 ans, portait dans ses bras la fille de ses voisins, morte sous les ruines d'un immeuble effondré à Douma. "Quel crime cette fille a-t-elle commis?", répétait-il à tue-tête, alors que le sort de sa propre famille reste inconnu.

L'aviation de la Russie, alliée du régime de Bachar al-Assad, a bombardé mardi la Ghouta orientale pour la première fois depuis trois mois. L'OSDH n'a pas précisé si elle a mené des raids mercredi.

La nouvelle campagne aérienne a commencé le jour où le régime a renforcé ses positions autour de cette région en prévision d'un assaut terrestre qui n'a pas encore été lancé.

Le pouvoir du président Bachar al-Assad cherche à reprendre cette enclave, d'où les rebelles tirent des obus parfois meurtriers sur la capitale. La Ghouta orientale est le dernier bastion contrôlé par les rebelles près de Damas.


Lire la suite : Les bombardements sans fin du régime syrien sur la Ghouta orientale - Paris Match

Articles en Relation

Syrie : la province de Deraa lourdement bombardée par l'armée Le régime syrien et son allié russe ont mené, jeudi, avant l'aube, des frappes d'une intensité inédite depuis le début de l'offensive contre les sec...
VIDEO. Syrie: La défense aérienne abat des missiles au-dessus de Homs - 20minute... L’agence officielle syrienne a affirmé que des missiles avaient été interceptés mardi par la défense aérienne dans le pays, trois jours après des ...
72 États se penchent sur le financement du terrorisme - La Croix La conférence internationale sur le financement du terrorisme organisée à Paris mercredi 25 et jeudi 26 avril abordera les nouveaux mode...
La djihadiste Emilie König arrêtée en Syrie - Le Monde Depuis la chute en octobre de Rakka (Syrie), ancienne capitale autoproclamée de l’organisation Etat islamique (EI), plusieurs djihadistes françaises...
Syrie : des dizaines de soldats syriens et russes tués lors d'une attaque de l'E... Une attaque de l'organisation État islamique perpétrée mercredi a tué au moins 26 membres des forces du régime syrien et neuf combattants russes à D...
Syrie : de nouveaux bombardements malgré la trêve humanitaire - Le Figaro «Cette trêve est une farce», assurait un habitant de la Ghouta Samer al-Bouydani à l'AFP. Ce mardi matin entrait en vigueur une trêve humanitaire qu...

ACTUALITÉS LES DERNIÈRES INFOS