En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

Le père d'Estelle Mouzin, disparue en 2003, veut attaquer l'État pour faute lourde - Le Figaro

Actualités

Il y a quinze ans exactement, Estelle Mouzin, neuf ans, disparaissait en région parisienne. Depuis, sept juges se sont succédé, mais l'enquête ne laisse entrevoir aucune issue. En ce triste anniversaire, son père a expliqué ce mardi devant la presse pourquoi il décidait d'«attaquer l'Etat pour faute lourde» dans ce dossier non résolu. Il avait déjà annoncé la veille sa décision sur France 2, estimant qu'il avait été «baladé, pris pour un con pendant toutes ces années» d'enquête.

La fillette a disparu le 9 janvier 2003, vers 18h sur le chemin entre son école et son domicile, à Guermantes, en Seine-et-Marne. Malgré plusieurs opérations de police de grande envergure et une mobilisation massive de sa famille, l'enfant est restée introuvable.

«Circulez, il n'y a rien à voir»

«Au bout de 15 ans, je ne suis pas là pour entendre un juge d'instruction me dire ‘je mets de l'ordre dans le dossier'. Maintenant, ça suffit, la relation de confiance avec la justice est rompue. Ce n'est pas une démarche contre tel ou tel, mais contre l'institution», s'est justifié lors d'une conférence de presse le père d'Estelle Mouzin dans les bureaux parisiens de son avocat.

«Il n'y a pas une obligation de résultats de la part des enquêteurs. En revanche l'obligation de moyens est elle incontournable. Le manque de moyens de la justice, ce n'est pas mon problème. Je n'ai pas envie de supporter ça. Ou alors qu'on nous le dise clairement: ‘On n'a pas les moyens, circulez, il n'y a rien à voir et, pendant ce temps, le coupable court toujours'», poursuit encore Eric Mouzin qui estime «avoir été trompé pendant des années» car «les enquêteurs ont organisé un système pour faire en sorte que je ne sois pas informé de ce qu'ils font».

«Le combat d'un père»

«C'est plus que de la colère, c'est de la rage», s'était déjà insurgé sur France 2 le père de la fillette disparue, expliquant qu'«on ne recherche plus vraiment Estelle, qu'on ne fait que de la gestion de dossier (...) qu'on gesticule et communique sur tel ou tel événement accessoire». L'hypothèse d'une implication de Nordahl Lelandais - soupçonné d'avoir enlevé et tué la petite Maëlys cet été - dans la disparition en 2003 d'Estelle Mouzin a été rejetée récemment par les enquêteurs. Le suspect se trouvait alors à l'étranger dans le cadre de ses fonctions militaires.

Eric Mouzin espère aujourd'hui que «d'autres associations ou d'autres familles feront la même démarche». «Mon rêve, c'est qu'il y ait quinze dossiers similaires et que l'État se dise ‘Ça va nous coûter plus cher en justice que de mettre des moyens dans l'enquête», explique-t-il ce mardi. Mais, inquiet, il ajoute: «Remettre en cause l'État c'est prendre le risque d'arrêter l'enquête. Je suis toujours partagé entre l'envie d'obtenir une réponse sur la disparition d'Estelle et la gestion de l'enquête.


Lire la suite : Le père d'Estelle Mouzin, disparue en 2003, veut attaquer l'État pour faute lourde - Le Figaro


Articles en Relation

Syrie : un avion militaire russe disparaît au-dessus de la Méditerranée Un avion russe avec 14 militaires à bord a disparu des radars lundi 17 septembre au soir au-dessus de la mer Méditerranée alors que la Syrie ét...
Paris s'apprête à attaquer Airbnb en justice - Le Figaro C’est une décision qui promet un nouveau bras de fer entre le géant américain et la Ville de Paris. Cette dernière s’apprête en effet à attaquer Air...
Sous-marin argentin disparu: Vers une nouvelle piste à 1.000 m de profondeur - 2... «Les conditions ne sont pas optimales mais nous continuons à chercher». Le porte-parole de la marine argentine Enrique Balbi a révélé lund...
Chine : sur la trace des disparus du pouvoir En Chine, tous les moyens sont bons pour mettre au pas la société civile. Pressions, arrestations et même disparitions : depuis l'arrivée au po...
Plus de 4 millions d'euros de bijoux dérobés lors d'un braquage au Ritz - Le Fig... Le célèbre palace parisien du Ritz a été le théâtre d'un spectaculaire braquage mercredi. Cinq hommes cagoulés et armés de haches ont emporté pour p...
La Chine taxe 128 produits américains - Le Figaro La Chine a annoncé lundi des mesures de rétorsion contre les importations américaines en imposant des taxes sur 128 produits, d'une valeur de trois ...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA