« Le Pen face à Macron. Un combat sans merci où se joueraient l’avenir de la France et celui de l’Europe »

Politique
Dans sa chronique, Françoise Fressoz, éditorialiste au « Monde », observe que le chef de l’Etat et sa rivale du second tour ont repris leur face-à-face idéologique à l’occasion des Européennes.

Chronique. Ils sont à des milliers de kilomètres l’un de l’autre et pourtant leur face-à-face a commencé. Ou plutôt recommencé. Emmanuel Macron face à Marine Le Pen. Marine Le Pen face à Emmanuel Macron.

Le match retour, comme si personne d’autre n’existait entre eux deux. Pas de gauche, pas de droite. Juste lui et elle dans un combat sans merci où se joueraient l’avenir de la France et celui de l’Europe sur fond de crise identitaire, de poussée populiste et de fragilisation des démocraties.

« Progressistes contre conservateurs », théorise le premier. « Nationaux contre mondialistes », rétorque la seconde que l’on disait sonnée après son quasi K.-O. lors du débat télévisé de l’entre-deux-tours de la présidentielle de 2017, par ailleurs assaillie par les difficultés financières, et qui, pourtant, remonte sur le ring comme si de rien n’était.

On n’entend qu’eux

A peine le président de la République avait-il confirmé, depuis les Antilles, son intention de s’impliquer dans la campagne des Européennes de mai 2019, que la patronne du Rassemblement national appelait, dimanche 30 septembre sur France Inter, à un large ralliement des mécontents sous sa bannière.

A peine Emmanuel Macron précisait-il dans des confidences au Journal du dimanche (JDD)du 30 septembrequ’en aucun cas « il ne changerait de politique », que Marine Le Pen ripostait : ces élections sont « la seule manière » pour les Français de « se faire entendre » du président de la République qui ne « veut pas les entendre ».

Ni l’un ni l’autre ne conduira de liste, personne ne sait à ce jour s’ils parviendront à constituer le large rassemblement qu’ils appellent de leurs vœux – « progressiste et démocrate » d’un côté, « patriote » de l’autre – et pourtant on n’entend qu’eux. Comme si le fait d’avoir été les rescapés du premier tour de l’élection présidentielle...


Lire la suite : « Le Pen face à Macron. Un combat sans merci où se joueraient l’avenir de la France et celui de l’Europe »


Articles en Relation

« Le rejet, pour ne pas dire la haine, que suscite Macron est une donnée fondame... Dans sa chronique, l’éditorialiste au « Monde » Françoise Fressoz estime que le chef de l’Etat peut bien « mettre le paquet », il n’est pas sûr de p...
« Gilets jaunes » : Macron face à une crise sans fin Editorial du « Monde ». Après quatre mois de tension incessante, le président de la République pensait pouvoir décompresser le temps d’un week-end. ...
Génocide au Rwanda : le droit de savoir et le devoir de vérité L'histoire de la Commission rwandaise est ancrée dans 18 ans d'affrontements entre Paris et le mouvement de Paul Kagamé. Editorial du « Monde ». Ac...
Pour Hollande, le bilan de son successeur n’est bon « ni pour la vitalité économ... L’ancien chef de l’Etat publie une nouvelle édition augmentée de son livre « Les Leçons du pouvoir ». Dans une interview au « Parisien », il critiqu...
« Les déplacements qui polluent le moins sont ceux que l’on évite » La loi sur la mobilité fait l’impasse sur la nécessité de réinventer la ville déplorent, dans une tribune au « Monde », Olivier Blond, spé...
« Jeunes et les policiers ont un point commun essentiel : tous se sentent mal ai... Alors que la relation entre jeunes et forces de l’ordre est au plus mal, l’ex-agent du RAID Bruno Pomart explique dans une tribune au « Monde » que ...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA