En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

Le parquet demande le retrait d'un "Paris Match" contenant des photos de l'attentat de Nice - L'Obs

Actualités

Cela arrive rarement : le parquet de Paris demande le retrait en urgence de "Paris Match" des kiosques. L'hebdomadaire à paraître ce jour dévoilait des images issues de la vidéosurveillance de l'attentat deNice. Et ces photos "portent atteinte à la dignité des victimes et de leurs proches" jugent les associations de victimes, qui appellent donc à empêcher leur diffusion :

"Ces captures d'écran sont publiées uniquement pour faire du sensationnel et créer une atmosphère morbide et voyeuriste."

Or selon Europe 1, le procureur de la République de Paris, François Molins, a lancé mercredi soir une procédure de "référé d’heure à heure" pour tenter de faire interdire la diffusion et la vente de "Paris Match". Jeudi matin, vers 10 heures, le parquet de Paris a demandé en urgence le retrait du numéro du magazine publié ce jour.

Le ministère public, qui assigne Hachette Filipacchi Médias et la directrice de publication de Paris Match, "demande au tribunal d'ordonner le retrait de la vente" du magazine et "l'interdiction de diffusion sous tous formats, notamment numérique", a indiqué le parquet de Paris, qui a également ouvert une enquête pour "violation du secret de l'instruction et recel" de ce délit. Le référé, une procédure d'urgence, sera examiné à 14 heures.

Plus tôt, le ministère avait été saisi, notamment par Christian Estrosi, le maire deNice, qui se déclarait outré par ces images "insoutenables et abjectes". Sur Twitter, l'élu avait dénoncé une parution qui ne manquera pas de raviver la douleur des familles".

 

"'Match' fait ça pour l'argent"

Sur France Info ce jeudi matin, Stéphane Gicquel, le secrétaire général de la Fédération nationale des victimes d'attentats et d'accidents collectifs (FENVAC) a déclaré :

"C'est un écœurement, 'Paris Match' fait ça pour l'argent"

Il dénonce"l'intérêt mercantile" de l'hebdomadaire qui "expose des photos volées dans le dossier judiciaire montrant toute l'horreur" de l'attentat. Et rappelle également que pour les familles et les victimes aujourd'hui, "c'est une épreuve de retourner près de la Promenade des Anglais".

Me Eric Morain, avocat de la Fédération nationale des victimes d'attentats et d'accidents collectifs renchérit : "'Paris Match' a fait le choix éditorial assumé de publier des photos extraites des bandes de vidéosurveillance de la ville deNiceet placées sous scellés".


Lire la suite : Le parquet demande le retrait d'un "Paris Match" contenant des photos de l'attentat de Nice - L'Obs


Articles en Relation

Le parquet de Paris fait appel d'un jugement favorable à l'homme d'affaires Bern... Le parquet de Paris a fait appel du jugement du tribunal de commerce daté du 6 juin, qui vient d’offrir une petite victoire à Bernard Tapie, en...
Paris part à la chasse aux rats Paris (AFP) - Ils grouillent aux pieds de la Tour Eiffel. Dans la capitale française, les rats prolifèrent au point que la mairie a lancé des opérat...
Paris et sa région ont perdu 1,5 million de touristes en 2016 - Le Figaro Paris a mauvaise mine, à en juger par les données publiées par le Comité régional du Tourisme, ce mardi. De fait, la capitale et l'Île-de-France ont...
L'heure de l'hommage et de l'émotion à Nice, trois mois après l'attentat L'heure était au recueillement et à l'émotion à Nice samedi, où un hommage national est rendu aux victimes en présence de François Hollande, trois m...
Attentat de Nice: trois suspects mis en examen et écroués Paris (AFP) - Trois hommes suspectés d'avoir joué un rôle dans la fourniture d'armes à l'auteur de l'attentat du 14 juillet à Nice, Mohamed Lahouaie...
Doubs: un million d'euros en liquide saisi dans une voiture - BFMTV.COM Ils transportaient principalement des petites coupures. Les policiers des douanes de Besançon, dans le Doubs, ont mis la main sur plus d'un million ...

ACTUALITÉS LES DERNIÈRES INFOS