Le Futuroscope, 30 ans, se lance dans un "extraordinaire voyage"

Economie

Chasseneuil-du-Poitou (France) (AFP) - Survoler le Sahara et l'Himalaya en quatre minutes: le Futuroscope, doyen des parcs d'attraction français, ouvre samedi au public "L'extraordinaire voyage", attraction unique en Europe, pour lancer les festivités de son 30e anniversaire et atteindre les deux millions de visiteurs en 2017.

""L'extraordinaire voyage" est notre cadeau des 30 ans. On n'aurait pas pu le faire avant parce que la technique n'était pas au point et nous n'avions pas assez de moyens", a lancé lors de son inauguration, le 10 décembre, Dominique Hummel, directeur général du Futuroscope.

Autour d'une dizaine d'autres événements prévus jusqu'en août pour célébrer cet anniversaire, "L'extraordinaire voyage" est l'attraction phare de 2017 pour le deuxième parc d'attraction français, situé à Chasseneuil-du-Poitou (Vienne), près de Poitiers.

Les "voyageurs", sur une plate-forme de 84 places qui s'incline à 90 degrés, embarquent les pieds dans le vide pour un tour du monde version XXIe siècle, inspiré par celui de Jules Verne. Devant un écran géant de 600 m2, ils sautent d'un gratte-ciel à Dubaï, sentent un vent froid en suivant des oiseaux dans les montagnes, respirent des odeurs d'épices près du Taj Mahal en Inde ou slaloment entre les montgolfières au parc de Yellowstone aux Etats-Unis, grâce à des images réelles et de synthèse.

Une prouesse qui a coûté 12,5 millions d'euros, dont 3,5 millions d'euros financés par le département de la Vienne, pour ce qui se fait "de plus ultime dans l'immersion d'images", selon M. Hummel.

Preuve de sa bonne santé financière, le Futuroscope a réalisé 101 millions d'euros de chiffre d'affaires cette année et accueilli 1,9 million de visiteurs, majoritairement Français. Au total, le parc a accueilli plus de 50 millions de personnes depuis son ouverture en 1987.

La Compagnie des Alpes (domaines skiables et destinations de loisirs), actionnaire principal du Futuroscope depuis 2011, entend même renforcer ces investissements en y consacrant 60 millions d'euros de 2016 à 2020.

- Un champ de maïs -

Avec 700 postes à temps plein, le Futuroscope est le premier employeur privé du département, propriétaire du parc. Un pôle avec des écoles de formation et des entreprises s'est développé autour, dès la création du parc de loisirs, générant aujourd'hui plus de 10.000 emplois.


Lire la suite : Le Futuroscope, 30 ans, se lance dans un "extraordinaire voyage"


Articles en Relation

Soupçons de corruption : à peine ouvert, le procès Bourbon est reporté La présidente du tribunal a déclaré un vice de procédure pointé par les défenseurs des dirigeants de l’entreprise mise en cause. A peine ouvert, le...
L’architecte Roland Castro dessine le Grand Paris en « poète urbain » L’architecte de Banlieues 89 présente, mardi, son rapport, commandé par le chef de l’Etat, censé redonner du sens à la construction de la métropole....
La débandade des géants allemands de l’automobile DaimlerBenz a annoncé vendredi une baisse historique de ses profits pour 2019. Une semaine plus tôt, le patron de BMW a été poussé dehors pour cause...
Téléphonie : à Barcelone, la 5G veut révolutionner le quotidien Divertissement, santé, transports, industrie... La nouvelle norme mobile concernera tous les secteurs. Elle sera disponible en France au mieux en 20...
Amazon met fin à son service de réapprovisionnement automatique Lancés en 2015, les boutons Dash permettaient de se fournir à distance sur son site. Ils ont été rendus obsolètes par la commande vocale sur les enc...
Canicule : les Français se ruent sur les ventilateurs Les magasins d’électroménagers sont pris d’assaut par des consommateurs à la recherche de solutions pour contrer les fortes chaleurs annoncées cette...