En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

Le débrief politique. L'élection made in France fascine la presse étrangère - Franceinfo

Actualités

L'élection vue de Washington

La France est-elle le nombril du monde ? Un petit pays sur la carte mais une grande élection qui fascine de plus en plus la presse étrangère. Après Trump, après le Brexit, peut-il y avoir un effet domino ? Ou un coup d'arrêt et un sursaut européen ? C'est pour ça que nos collègues, notamment américains, se passionnent pour cette élection imprévisible. "Cette campagne est bien plus intéressante que notre élection présidentielle il y a plusieurs mois et pourtant, elle était forte intéressante, assure John Gizzi, correspondant à la Maison Blanche pour le groupe de presse NewsMax. On n'avait que deux candidats principaux : Donald Trump pour ce qu'on pourrait appeler la droite et Hillary Clinton pour la gauche. En France, c'est plus compliqué. Il y a quatre candidats majeurs."

John Gizzi indique que Marine Len Pen est "celle que les Américains connaissent le plus à cause de son père" et que "beaucoup d'observateurs ici la comparent à Donald Trump". Il y a aussi Emmanuel Macron : "C'est en quelque sorte le retour de la politique de la troisième voie de Bill Clinton et Tony Blair", précise le journaliste alors que François Fillon, lui, est associé "à la politique économie de Margaret Thatcher" et "semble avoir réussi à se sortir du Pénélopegate". Enfin, selon John Gizzi, il y a "la vieille gauche dépoussiérée par Jean-Luc Mélenchon. Avec lui, être soutenu par le parti communiste n'est plus démodé".

Dernier grand oral

Encore 24 heures pour convaincre. Et d'abord 11 fois 15 minutes pour convaincre ce jeudi soir sur France 2 et franceinfo. Dernier grand oral des candidats : 11 entretiens d'embauche individuels, à défaut de débat, et un droit de réponse ou de conclusion de deux minutes à la fin, au pupitre. Soirée ouverte par Mélenchon et conclue par Fillon, ainsi en a décidé le tirage au sort. C'est la dernière fenêtre de tir à grande échelle pour tenter de convaincre les indécis car vendredi, minuit sonnera le glas de la campagne officielle pour le premier tour .

La chasse aux "06"

Et qui dit chasse aux indécis, dit chasse au "06". Un grand classique, le démarchage téléphonique. "Bonjour, c'est Emmanuel Macron", voici le genre de message, monologue d'une minute et 45 secondes, sur lequel vous pourriez tomber en décrochant votre téléphone. Les équipes de En Marche doivent passer six millions de coup de fil de ce genre d'ici vendredi soir ! Précisons au passage que, contrairement aux rumeurs, les équipes d'Emmanuel Macron ne puisent pas uniquement dans les fichiers des abonnés SFR, mais dans ceux de tous les opérateurs. C'est l'Insee qui fournit ces données, et non pas les entreprises concernées. Ce n'est pas la première fois que la méthode est utilisée en France, Les Républicains s'en étaient déjà servis en 2010 à l'occasion des élections régionales. Plus traditionnels, les supporters de Jean-Luc Mélenchon passent eux-mêmes près de 5 000 appels par jour.

 

Lire la suite : Le débrief politique. L'élection made in France fascine la presse étrangère - Franceinfo

 

Articles en Relation

Nucléaire : «On ne recule pas», maintient Hulot face aux critiques - Le Figaro Après le renoncement, l'heure des explications. Mardi, Nicolas Hulot a admis que la France ne pourrait pas tenir l'objectif de ramener la part du nu...
Entre Poutine et Macron, seulement de «la tolérance», pour la presse russe - Le ... Correspondant à Moscou La rencontre entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine s'est déroulée dans une «atmosphère de tolérance mutuelle», titre, en...
Election présidentielle en Iran : Hassan Rohani a été réélu avec 57 % des voix -... Les Iraniens ont voté massivement, vendredi 19 mai, pour reconduire le modéré Hassan Rohani à la présidence pendant quatre ans. M. Rohani a obt...
Vladimir Poutine obtient son plébiscite - Le Monde La victoire est large. Au pouvoir depuis dix-huit ans, Vladimir Poutine, 65 ans, a été confortablement réélu président de la Russie, dimanche 18&nbs...
«Ceux qui foutent le bordel» : l'opposition s'indigne, Macron «assume» - Le Figa... Emmanuel Macron se fait spécialiste des petites phrases. Mercredi, le chef de l'État était en visite dans un centre de formation aux travaux publics...
Elections: Le Pen reconnaît un débat «raté» et une «réflexion» nécessaire sur la... Marine Le Pen a reconnu ce jeudi soir que son débat d’entre-deux-tours avait été « raté », avec « peut-être trop de fougue » p...

ACTUALITÉS LES DERNIÈRES INFOS