En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

Le campement de migrants de Grande-Synthe en cours d'évacuation - Le Monde

Actualités

Entre 350 et 400 personnes vivotaient là. Le campement sauvage du Puythouck à Grande-Synthe (Nord) était en cours d’évacuation par les forces de l’ordre, mardi 19 septembre.

« Une opération de police est en cours », a déclaré, de son côté, la préfecture du Nord, sans plus de précision. Environ 200 CRS et policiers étaient mobilisés pour cette évacuation, a précisé la source policière.

A proximité de Grande-Synthe, le trafic sur l’A16 était perturbé en raison de la présence sur la voie de migrants, qui tentaient de fuir l’opération d’évacuation, a rapporté la source policière. Selon une bénévole d’Emmaüs à Grande-Synthe, la police a encerclé le campement et fermé le secteur, laissant les associatifs à l’extérieur.

Les associations « s’attendaient » à une telle opération

Claire Millot de l’association Salam a souligné que les associations « s’attendaient » à une telle opération après la rencontre entre le maire de la commune, Damien Carême, et le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb, lundi.

 

Sur place, les migrants « sont entre 350 et 400 aujourd’hui à Grande-Synthe, la situation climatique se dégrade, au dernier comptage de mes services il y avait 56 enfants présents, une quarantaine de femmes, moi, je ne laisse pas perdurer cette situation plus longtemps », avait déclaré M. Carême avant cette réunion.

Une douzaine de bus ont été affrétés pour emporter les migrants vers des centres d’accueil et d’orientation (CAO), a précisé Claire Millot.

Selon l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), « l’opération a été préparée en amont ». « Plus de 400 hébergements ont été dégagés dans les CAO pour les mises à l’abri. »

Lundi, le campement de Norrent-Fontes (Pas-de-Calais) a été démantelé et 85 de ses occupants ont été dirigés vers des centres d’accueil du département.


Lire la suite : Le campement de migrants de Grande-Synthe en cours d'évacuation - Le Monde


Articles en Relation

Paris : 1 600 migrants évacués porte de la Chapelle - Le Point « Ces campements illicites [...] présentent des risques importants pour la sécurité et la santé de leurs occupants comme des riverains », ...
La France va accueillir les premiers migrants exfiltrés de Libye - Le Monde « Pendant trois jours, nous avons entendu des rescapés de l’enfer », rapporte le directeur général de l’Office français de protection des ...
Un chauffeur tué dans un accident provoqué par un barrage installé par des migra... Le conducteur d’un camion est mort dans la nuit de lundi 19 à mardi 20 juin dans un accident provoqué par un barrage de migrants sur l’autoroute A16...
Les Comores refoulent un navire de migrants expulsés de Mayotte - Le Monde Les Comores ont renvoyé vers Mayotte, mercredi 21 mars au soir, un bateau qui devait accoster sur leur île d’Anjouan avec à son bord une centai...
Calais : ce que l'on sait des affrontements entre migrants qui ont fait quatre b... Une vingtaine de blessés, des tirs d'arme à feu... Des affrontements ont éclaté jeudi 1er février en divers endroits de Calais (Pas-de-Calais) entre...
Libye : des migrants vendus sur des marchés aux esclaves - Le Point Tout est parti d'une vidéo, envoyée à CNN. « 400, 700, 800 » ? « Des hommes forts pour le travail à la ferme »… On y découv...

ACTUALITÉS LES DERNIÈRES INFOS