En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

Lait contaminé: les distributeurs accusent Lactalis, les consommateurs ciblent l'État - Le Figaro

Actualités

L'affaire du lait contaminé n'en finit plus de faire des remous. Après le mea culpa de Leclerc, qui a reconnu mardi avoir vendu près d'un millier de boîtes de lait infantile potentiellement contaminé par des salmonelles et rappelées par Lactalis, c'est l'ensemble de la distribution française qui tremble. Toutes les enseignes ont vérifié leurs linéaires.... et constaté des défaillances similaires. Système U a enregistré 384 ventes illicites, Carrefour aurait de son côté écoulé 434 boîtes après le rappel du produit dangereux le 21 décembre. Le groupe Monoprix a aussi avoué des ventes tout comme Cora. Hier mercredi, le groupe Auchan a à son tour expliqué avoir eu dans ses magasins des boîtes de lait infantile Lactalis, pourtant interdites à la vente. Confirmant des informations du figaro.fr, le distributeur nordiste a reconnu avoir vendu 52 boîtes de lait incriminées.

Intermarché cesse «définitivement» la commercialisation des produits incriminés

Pour les grands groupes de distribution, la responsabilité de ces ventes illégales incombe à Lactalis. Si Auchan, se dit «consterné» par ses erreurs et assure avoir mis en place de nouvelles procédures, l'entreprise rejette une partie de la faute sur son fournisseur, expliquant avoir été livré par Lactalis bien après le dernier rappel. De même, «les stocks seraient arrivés en magasin avec un étiquetage différent», affirme Michel-Edouard Leclerc. Un raté logistique inacceptable pour les distributeurs, dont certains, comme Intermarché qui reconnaît à demi-mot la possible présence de boîtes interdites dans ses rayons après le 21 décembre, ont décidé «d'arrêter définitivement la commercialisation de tous les produits infantiles Lactalis à la marque Milumel» dans tous ses points de vente», a ainsi déclaré Thierry Cotillard, le dirigeant du groupement. Selon le Parisien-Aujourd'hui en France, le groupement des Mousquetaires a ouvert mardi soir une «enquête précise» en interne pour vérifier la correcte exécution ou non des rappels dans ses 1800 points de vente. Mais pour les clients, la ligne de défense des grandes surfaces ne tient pas. Alain Bazot, président de l'association de consommateurs UFC-Que choisir, dénonce une responsabilité évidente des distributeurs. Au micro de FranceInfo, Alain Bazot, président de l'UFC-Que-Choisir, qui a déjà déposé une plainte contre Lactalis, a estimé que ces cas de ventes de produits rappelés étaient «stupéfiant mais pas étonnant». «Chaque entreprise a la responsabilité de mettre en œuvre une décision de l'État. Il n'y a rien qui va inciter, à part quand on est pris», déplorait-il . «Les sanctions sont totalement hors de propos et ne constituent pas de risque financier pour les distributeurs qui ont mal mis en œuvre le rappel: ils encourent une amende de cinquième classe», soit un montant de… 1500 à 3 000 euros, a-t-il ajouté. L'État et sa gestion de la crise sont aussi de plus en plus critiqués. de la crise. Le gouvernement lui-même parlant de «dysfonctionnement majeur».


Lire la suite : Lait contaminé: les distributeurs accusent Lactalis, les consommateurs ciblent l'État - Le Figaro


Articles en Relation

Lait contaminé : qui est responsable ? - Le Point Le groupe Lactalis va devoir s'expliquer vendredi face au ministre de l'Économie Bruno Le Maire, qui a dénoncé une « entreprise défaillante&nbs...
Séisme en Italie : deux morts, des enfants sous les décombres - Le Figaro Les secouristes italiens tentent encore mardi matin d'extraire deux enfants en vie prisonniers des décombres du séisme qui a secoué l'île d'Ischia l...
Près de Nantes, une famille a disparu, du sang retrouvé dans la maison - Ouest-F... L'affaire rappelle celle de la famille Dupont de Ligonnes. A Orvault, près de Nantes, un couple et ses deux enfants de 18 et 20 ans n’ont pas donné ...
Coulée de boue en Colombie. 254 personnes dont 43 enfants sont morts - Ouest-Fra... Le bilan de la gigantesque coulée de boue qui a dévasté la ville de Mocoa s’est alourdi à 254 morts, dont 43 enfants, après des pluies torrentielles...
A Londres, cinq tours à risque d'incendie évacuées en urgence - Le Monde Neuf jours après l’incendie de la tour Grenfell, où 79 personnes ont trouvé la mort, 800 appartements répartis dans cinq tours d’habitation du nord ...
Vosges : échappé de sa garderie, un enfant de 4 ans meurt noyé dans un canal - l... Vendredi après-midi, un enfant de 4 ans qui se trouvait à la garderie à Charmes, dans les Vosges, a échappé à la vigilance du personnel, rapporte Su...

ACTUALITÉS LES DERNIÈRES INFOS