En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

Labo – Le Mavic 2 Pro de DJI passe l'épreuve du labo photo

High Tech

Nous avons enfin pu tester le dernier drone de DJI, le Mavic 2 Pro. Et pour mieux analyser l'apport de son capteur plus grand et défini (Cmos de 1”, 20 Mpx) que celui du Mavic Pro (1/2,3”, 12 Mpx), nous l'avons fait passer par notre labo photo.


Tester les nouveaux Mavic 2 ne fut pas une mince affaire en raison des divers problèmes techniques et logistiques que nous avons rencontrés. N'ayant toutefois pas dit notre dernier mot, nous avons pu terminer nos derniers essais en décembre avec un passage par notre labo photo. Un bon moyen de déterminer si la nouvelle caméra développée par Hasselblad se démarque vraiment de celles des Mavic Pro et Mavic 2 Zoom (toutes deux à capteur Cmos 1/2,3” de 12 Mpx).

Drone-quadrirotor_DJI_Mavic-2-Pro_Test_09.jpg
Le Mavic 2 Pro est équipé d'une caméra développée avec Hasselblad.
 

Les mesures effectuées viennent évidemment en complément des essais en vol, les conditions d'un labo étant intrinsèquement particulières. On y gagne cependant un angle technique intéressant et une possibilité de comparer les résultats avec ceux obtenus par les appareils photo et caméras que nous testons aussi aux Numériques. Précisons que par souci d'équité, les mesures sont ici effectuées avec le drone posé sur un pied et non en vol, le but étant d'évaluer la performance de la caméra seule et non la stabilisation de l'appareil et de sa nacelle, comme nous le faisons justement avec les autres appareils passant au labo photo. Nous évaluons néanmoins la stabilisation dans son ensemble grâce à une mire vidéo spéciale.

En premier lieu, nous avons vérifié à quelle ouverture la caméra se comportait le mieux, bien que nous ayons déjà une petite idée du résultat. Pour de si petits capteurs, il est en effet courant que la meilleure qualité d'image soit obtenue directement à partir des plus grandes ouvertures, puis se dégrade progressivement lorsqu'on ferme le diaphragme. C'est exactement ce que l'on observe ici, la meilleure précision étant obtenue entre f/2,8 et f/4. On commence à perdre des détails à f/5,6, tandis qu'un nouveau palier dans la dégradation se manifeste à f/8. La dégradation est la plus marquée à f/11. Un comportement assez classique, donc.

Un capteur sensiblement meilleur

Nous étions surtout curieux de voir ce que pouvait donner la montée en ISO avec un capteur de 1” par rapport au capteur 1/2,3” du précédent Mavic Pro, et même du Mavic 2 Zoom. Voici les résultats…

Mavic 2 Pro - Scène test – Montée ISO.jpg
Montée en ISO du Mavic 2 Pro installé sur trépied et à f/2,8.

Jusqu'à 400 ISO, les détails sont plutôt bien conservés avec le Mavic 2 Pro. L'image est tout à fait exploitable à 800 ISO et se dégrade plus sensiblement à partir de 1 600 ISO. La prise de vue à 3 200 ISO est plus délicate et s'effectue au prix d'une perte des détails fins et d'un bruit assez présent, tandis que les 6 400 ISO sont à réserver aux conditions très difficiles si l'on ne peut faire autrement, puisque le bruit devient important et on perd beaucoup de détails. Dernier recours, les 12 800 ISO, accessibles uniquement en photo et en mode manuel, sont plutôt à bannir tant le bruit est présent et transforme l'image en bouillie de pixels.

Le Mavic 2 Zoom montre plus vite ses limites

Puisqu'une montée en ISO seule, sans comparaison avec un autre appareil, ne permet pas forcément de bien voir si le capteur 1” de 20 Mpx du Mavic 2 Pro constitue vraiment une avancée, nous avons également passé le Mavic 2 Zoom devant notre scène de test photo. Voici ce que l'on obtient avec sa caméra à capteur Cmos 1/2,3” de 12 Mpx — un capteur quatre fois plus petit, rappelons-le.
Mavic 2 Zoom - Scène test – Montée ISO.jpg
Montée en ISO du Mavic 2 Pro installé sur trépied et à f/2,8.
 

Outre une évidente baisse de définition, on observe cette fois une perte de détails plus marquée dès 400 ISO. À 800 ISO, cela reste exploitable, mais le résultat fait penser à celui obtenu par le Mavic 2 Pro à 1 600 ISO. Au-delà, le bruit devient gênant et la perte de détails est significative.

Une supériorité moins évidente en vidéo, mais des options qui peuvent faire la différence

Si le Mavic 2 Pro se distingue en photo, il n'écrase pas le Mavic 2 Zoom en vidéo pour autant, la qualité d'image étant finalement assez proche entre les deux appareils qui filment tous deux jusqu'en Ultra HD à 30 i/s. La stabilisation, aussi bonne soit-elle pour un drone, provoque néanmoins une perte de piqué non négligeable, visible sur la mire ci-dessous.

Comparaison – Mavic 2 Pro stab et pas stab.jpg
En haut, le Mavic 2 Pro posé sur trépied ; en bas, en vol avec stabilisation par la nacelle 3 axes.
 

Le Mavic 2 Pro peut toutefois filmer en Ultra HD “HQ” (pour high quality, ou haute qualité). Dans ce cas, l'angle de vue est réduit à 55° (contre 75° en mode Ultra HD Full FOV) puisque la captation se fait en Ultra HD native sur une plus petite portion du capteur. Cela évite d'opérer une mise à l'échelle (downscaling) qui, selon nos constatations, dégrade un peu la qualité de l'image lorsque l'appareil est en mode Full FOV. En effet, pour ce dernier, c'est tout le capteur qui est utilisé dans sa pleine définition de 5 544 x 3 694 px. La puce du Mavic 2 Pro n'est visiblement pas capable de profiter de ces pixels supplémentaires pour améliorer la précision de l'image. Illustration ci-dessous avec notre mire vidéo filmée dans les deux modes, le drone en position fixe — ce qui explique pourquoi on a l'impression d'un zoom dans l'image.

Comparaison – Mavic 2 Pro UHD Normal et HQ.jpg
En haut, le Mavic 2 Pro en Ultra HD Full FOV ; en bas, en Ultra HD HQ. Le drone est posé sur trépied.

Des différences plus subtiles en situation

En pratique, une fois en vol, toutes ces différences ont toutefois tendance à se faire plus discrètes. Le Mavic 2 Zoom produit déjà des images de belle qualité, mais il est vrai que l'on remarque un peu plus de grain qu'avec le Mavic 2 Pro, surtout dans les zones sombres. Ce n'est pas forcément le cas en mode automatique, puisqu'en captation photo, le drone s'efforce de rester à une valeur ISO la plus basse possible, même avec une luminosité assez faible, s'appuyant sur la stabilisation de sa caméra pour augmenter le temps de pose.

Les 20 Mpx du Mavic 2 Pro sont surtout intéressants pour la photo aérienne, notamment si l'on souhaite recadrer son image, et les photos HDR produites par cette version sont globalement un peu plus réussies. On profite par ailleurs globalement d'une meilleure dynamique sur le grand capteur 1” du Mavic 2 Pro.


Lire la suite : Labo – Le Mavic 2 Pro de DJI passe l'épreuve du labo photo


Articles en Relation

DJI Mavic Air : prise en main et premières impressions DJI assoit sa suprématie dans l'univers des drones en étoffant sa gamme d'un nouveau-né : le Mavic Air. Plus petit, plus léger, plus puissant, plus ...
Yuneec Mantis Q, un drone 4K compact et à commande vocale À mi-chemin entre le Typhoon et le Breeze, le Mantis Q se positionne au milieu de la gamme de drones de Yuneec et vise à concurrencer le Parrot Anaf...
Indemnis Nexus, un parachute pour drone DJI Faire voler un drone au-dessus de zones habitées demande des autorisations et un équipement spécifique. La société Indemnis veut aller encore plus l...
Dossier - Parrot : "Anafi est le drone de la reconquête" Parrot a dévoilé mercredi à New York son nouveau drone Anafi, une machine qui doit permettre au groupe français de venir chatouiller le leader incon...
Drone de poche : on craque ou pas pour l’Anafi de Parrot ? Avec l’AR.Drone, Parrot avait porté le mot « drone » à la connaissance du grand public. Le Bebop qui lui a succédé avait innové avec une s...
Faire voler un drone indéfiniment grâce à un laser Selon le site New Scientist, l'armée US travaille sur un prototype de drone rechargeable par laser. Un projet lancé par d'autres chercheurs à traver...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA

PRODUITS HIFI-VIDEO

PROMO HIFI-VIDEO