En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

Kim Kardashian et ses soeurs, féministes malgré elles

People

En visitant un centre du Planning Familial de Los Angeles, Kim Kardashian et ses soeurs ont-elle voulu passer un message pro-avortement à leurs fans américaines?

Dans la télé-réalité de la famille Kardashian, il est souvent question d’embrouilles familiales, de selfies et de tortures de beauté. N’oublions jamais ceci:

Kim Kardashian

 

Le masque de beauté vampire qui consiste à vous prendre du sang, le mettre dans une machine puis vous le réinjecter dans le visage. 

Bref, la famille Kardashian n’est pas connue pour ses prises de positions politiques. Conséquemment, on peut se demander ce qui a pris à Kim Kardashian quand elle a décidé d’aller rencontrer l’équipe d’un planning familial de Los Angeles dans un récent épisode de «Keeping up with the Kardashians» (le cinquième de la saison 14). Le sujet est brûlant aux Etats-Unis. Donald Trump veut sucrer la part de budget fédéral des plannings familiaux s’ils continuent à pratiquer des avortements. C’est dans ce contexte qu’on a vu à la télé américaine Kim Kardashian expliquer qu’elle aimerait savoir quoi en penser mais avouer qu’elle ne connaît rien aux plannings familiaux. (Qui sont des structures médicales s’adressant plutôt aux familles modestes.) Alors, sous les yeux ébahis des téléspectateurs et des sites people, elle a embarqué ses sœurs dans une visite du centre de Los Angeles. Sa démarche a été immédiatement interprétée comme un acte politique, un tacle à Donald Trump. 

Le problème, c’est la suite. Cette visite a suivi la ligne de défense actuelle des Planned Parenthood : les avortements, on n’en pratique presque pas, on est là pour la prévention et l’aide médicale aux démunis. Les sœurs Kardashian ont rencontré trois patientes du centre. La première a eu un cancer du sein dépisté au planning. La deuxième a pu y faire un test HIV, qui s’est révélé positif. Elle raconte comment l’équipe du centre l’a aidée à comprendre qu’elle pouvait vivre en étant séropositive. Et la dernière… elle venait pour avorter mais les médecins ont trouvé qu’elle n’avait pas l’air très sûre d’elle. Finalement, elle a renoncé et elle est la maman comblée d’un petit-garçon. 

En terme de défense au droit à l’IVG on a déjà vu plus vigoureux. On a quand même entendu Khloé Kardashian affirmer qu’elle était pro-choice mais «ça ne veut pas dire que je suis pour l’avortement, mais je pense vraiment qu’il y a des circonstances dans lesquelles les gens doivent avoir le choix». Gisèle Halimi, sors de ce corps !... 

Lire la suite sur Slate.fr - Kim Kardashian et ses soeurs, féministes malgré elles

Articles en Relation

Topless dans ses toilettes, Kim Kardashian se ridiculise La star de 37 ans renoue avec ses petites traditions dénudées. Mais cette fois, elle a oublié quelques détails dans sa mise en scène qui lui valent cr...
Kim Kardashian sexy en bikini, elle fête l'anniversaire d'une amie Kim Karda­shian a, encore une fois, fait monter la tempé­ra­ture sur Insta­gram. Sexy en maillot de bain deux pièces, la jeune femme d...
Entre Kim Kardashian et Kanye West, « c'est officiellement terminé » Une source citée par un tabloïd américain se veut formelle : madame serait en train de préparer les papiers du divorce et souhaiterait reconstruire sa...
Kim Kardashian sexy en total look nude : elle en dévoile beaucoup Kim Karda­shian rede­vient Kim Karda­shian. La star améri­caine s’est affi­chée dans les rues de Cala­ba­sas dans une tenu...
PHOTOS Kim Karda­shian ose un décol­leté incen­diaire, un photo­graphe en tombe ... Kim Karda­shian et son décol­leté incen­diaire ont provoqué une émeute hier soir dans les rues de New York. Dommage colla­té­ral d...
Pamela Anderson a dix longueurs d'avance sur Kim Kardashian L’ex-secouriste de Malibu courait au ralenti mais était en fait en avance sur son temps. Une grande blonde en monokini rouge court en slow-mo sur Mal...