Indemnis Nexus, un parachute pour drone DJI

High Tech

Faire voler un drone au-dessus de zones habitées demande des autorisations et un équipement spécifique. La société Indemnis veut aller encore plus loin avec son système Nexus et vise le survol de foules.

S'il est interdit de survoler des personnes avec un drone, ce n'est pas pour rien. En dehors des modèles miniatures, un tel appareil peut en effet s'avérer dangereux en cas de perte de contrôle ou de chute. C'est justement pour réduire ces risques que la société Indemnis a conçu le Nexus, un dispositif de sécurité pour drone intégrant un parachute.

Grâce à des capteurs, il est capable de détecter la chute de l'appareil sur lequel il est fixé pour rapidement déployer un parachute en expulsant avec de l'air comprimé la capsule dans laquelle il est contenu. Le fabricant annonce un déploiement de ce parachute en 30 ms seulement, “suffisant pour surmonter la vitesse de rotation provoquée par le roulement et la chute, éliminant ainsi l'enchevêtrement lorsque le drone tombe en panne”, selon ses termes. Indemnis espère ainsi répondre aux exigences de la FAA (Federal Aviation Administration, la direction de l'aviation civile aux États-Unis) pour le survol de personnes.

Indemnis-Nexus_03.jpg
Le Nexus prend la forme d'un cylindre avec un système lumineux intégré. Une alarme sonore retentit lors de la descente. © Indemnis.
 

Le système Nexus se destine aux entreprises, et c'est pour cela qu'il est conçu pour des drones professionnels. Le premier appareil compatible est l'Inspire 2 de DJI, un beau bébé pouvant peser jusqu'à 4,25 kg (avec accessoires). Il est donc préférable qu'il ne nous tombe pas sur la tête à pleine vitesse… Le fabricant prévoit également d'équiper les drones M200, M210 et M600 de DJI avec son Nexus. Avec un tel système de sécurité, Indemnis espère donc séduire les autorités comme les entreprises souhaitant se lancer dans la livraison par drone, notamment. 


Les parachutes pour drones ne sont toutefois pas une nouveauté, on en trouve déjà sur le marché, à l'image de ceux fabriqués par Dronavia, une start-up française qui équipe elle aussi des drones professionnels tels l'Inspire 2 et les Matrice 200 et 210 de DJI, justement.


Lire la suite : Indemnis Nexus, un parachute pour drone DJI


Articles en Relation

Yuneec Mantis Q, un drone 4K compact et à commande vocale À mi-chemin entre le Typhoon et le Breeze, le Mantis Q se positionne au milieu de la gamme de drones de Yuneec et vise à concurrencer le Parrot Anaf...
Dossier - Parrot : "Anafi est le drone de la reconquête" Parrot a dévoilé mercredi à New York son nouveau drone Anafi, une machine qui doit permettre au groupe français de venir chatouiller le leader incon...
Drone de poche : on craque ou pas pour l’Anafi de Parrot ? Avec l’AR.Drone, Parrot avait porté le mot « drone » à la connaissance du grand public. Le Bebop qui lui a succédé avait innové avec une s...
Faire voler un drone indéfiniment grâce à un laser Selon le site New Scientist, l'armée US travaille sur un prototype de drone rechargeable par laser. Un projet lancé par d'autres chercheurs à traver...
Labo – Le Mavic 2 Pro de DJI passe l'épreuve du labo photo Nous avons enfin pu tester le dernier drone de DJI, le Mavic 2 Pro. Et pour mieux analyser l'apport de son capteur plus grand et défini (Cmos d...
Test : DJI Ryze Tello : un petit drone pour s'amuser sans prise de tête Fruit de la collaboration entre la start-up chinoise Ryse, DJI et Intel, le Tello est un mini-drone quadrirotor conçu pour "être le plus amusant possi...

ACTUALITÉS SHOPPING IZIVA

PRODUITS HIFI-VIDEO

PROMO HIFI-VIDEO