Fauchon, après l'épicerie, un grand hôtel-restaurant à Paris

Vie Pratique

Le Grand Café Fauchon Paris | Gilles Trillard 

Située à l’ombre de l’église de la Madeleine, à Paris, cette première adresse hôtelière dans un beau quartier de la capitale devrait donner naissance à un groupe hôtelier dont le premier maillon sera au Japon où Fauchon –trente boutiques– a imposé ses créations salées et sucrées. On sait la passion des sujets de l’Empereur pour la pâtisserie, les gâteaux, les glaces et les desserts à la française.

Inauguré il y a quelques semaines, l’Hôtel Fauchon est beau à voir, il donne envie d’y vivre, comme le Lutetia à Saint-Germain-des-Prés, rénové après quatre ans de travaux gigantesques par le groupe SET (adresses à Londres et à Amsterdam). Le Fauchon bénéficie de deux atouts majeurs: l’excellente localisation dans Paris et l’admirable façade haussmannienne parfaitement préservée sur cinq étages. L’escalier de bois, les moulures d’origine et les portes palières confèrent un cachet patrimonial à l’ensemble.

Boutique hôtel

L’architecte Richard Martinet voué aux chantiers de luxe et l’Atelier d’intérieur Paluel Marmont ont réussi une heureuse juxtaposition de l’esprit contemporain et du style classique axé sur le confort et les matériaux nobles. Le rose est la couleur emblématique de l’hôtel, comme le rouge est celle du Plaza Athénée et le bleu roi celle du Ritz.

Ainsi que l’écrit le Michelin 2019, «le Fauchon est assimilable à une boutique hôtel». Ce n’est pas un grand hôtel genre palace tels que le Four Seasons George V, le Crillon ou le Meurice.

Junior suite à l’Hôtel Fauchon

Junior suite à l’Hôtel Fauchon | Gilles Trillard

Par la dimension des lieux d’abord, le Fauchon ne comporte qu’une cinquantaine de clés, un lobby étroit, un salon bibliothèque accueillant (pas de livres, mais des flacons divers) et un restaurant tout en longueur, le long du boulevard baigné de la lumière de Paris.

Le spa, indispensable à tout établissement hôtelier, n’a pas de piscine couverte mais un hammam et deux cabines. Il accueille la clientèle extérieure, un plus pour l’attractivité de l’hôtel. La maison Carita, bien implantée à Paris, diffuse des soins en matière de beauté et d’anti-âge. La pureté poudrée pour le visage est facturée 125 euros, les massages à partir de 140 euros, le rituel célébration Fauchon, quatre heures de soins incluant un rituel gourmand est proposé à 380 euros: des tarifs de cinq étoiles, voire de palaces.

Côté restauration, le Grand Café est l’un des charmes de l’hôtel, la salle à manger tout en longueur est adossée aux baies vitrées laissant la lumière éclairer ces lieux de convivialité et de bien-être.

Terre, mer et douceur

Dès l’ouverture, la table très parisienne a drainé la belle clientèle du VIIIe arrondissement et les résidents de l’hôtel. Ce n’est pas une brasserie new look, mais un restaurant d’intimité et de rencontres dont le chef Frédéric Claudel, bourguignon d’origine, a été l’élève très doué d’Alain Solivérès, à l’époque le maestro aux deux étoiles de l’Hôtel Vernet, tout près des Champs-Élysées: il a été son bras droit et son chef poissonnier pendant quatre ans....

Lire la suite sur Slate.fr - Fauchon, après l'épicerie, un grand hôtel-restaurant à Paris

Articles en Relation

Destinations gourmandes et hôtelières pour l'été indien Tables en terrasse, cartes attrayantes, cadres idylliques. Septembre et octobre sont des mois de choix pour des échappées belles dans des lieux privi...
À Paris, deux tables, deux budgets Bouillon Chartier Montparnasse | Maxime Ledieu  Le groupe Joulie (brasseries le Congrès Maillot, le Wepler, Chartier Grands Boulevards) a transf...
C'est ma femme qui goûte le vin, désolé Quant à l'assiette végétarienne, elle est pour moi, merci. Quitte à choquer l'assistance, je suis végétarien depuis le 16 février 2016. Je n'ai pas m...
12 bon restaurants à Paris sans vous ruiner Au restaurant Rural by Marc Veyrat, tartiflette façon Marc Veyrat | © ruralbymarcveyrat  Voici 12 restaurants à moins de 25 euros. La crise aid...
Savez-vous vraiment bien cuisiner? Il vous faut: une pincée d’improvisation, un soupçon d’organisation, une bonne dose d’autocritique. J’ai commencé à vraiment faire la cuisine durant ...
Gault & Millau et Fooding®, deux guides, deux ambiances Le Gault & Millau 2019 © Gault & Millau et le Fooding 2019 © LeFooding Deux guides, deux ambiances, une palanquée de bons restaus. Le décès ...

ECOLOGIE SHOP

BONNES AFFAIRES