En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

Dossier - Renault Symbioz Demo Car : La voiture autonome de niveau 4 est une réalité

High Tech

Après la théorie, la pratique avec un essai roulant du concept-car Renault Symbioz présenté au dernier salon automobile de Francfort. Nous avons pu tester sur autoroute ce véhicule autonome de niveau 4. Une expérience tout simplement bluffante.

On pourrait écouter Gaspar Gascon Abellan pendant des heures. Le directeur de l'ingénierie produit du groupe Renault est à la fois passionné et enthousiaste lorsqu'il nous décrit le projet Symbioz, un avant-goût de ce que sera la voiture en 2023 : électrique et autonome. Nous avons pu tester ce concept-car sur l'A13, l'autoroute de Normandie, au milieu de la circulation, parmi des automobilistes très intrigués, et parfois même médusés…

Un concept-car nommé Symbioz

Petit retour en arrière. Lors du dernier salon automobile de Francfort, en octobre dernier, le constructeur Renault avait créé la sensation avec la présentation de la Symbioz, un concept-car 100 % électrique et autonome. Exposé au sein d'une reproduction de maison futuriste connectée, il présentait la Symbioz comme un véritable salon roulant, une sorte d'extension de la maison. Grâce à sa batterie, la Symbioz peut se brancher sur le réseau domestique de la maison et redistribuer son électricité selon les besoins ou en cas de pic de consommation. C'est le principe du vehicule to grid.

Trois mois plus tard, le concept-car devient réalité avec la Symbioz Demo car, une version de démonstration roulante. Esthétiquement, cette demo-car reprend peu ou prou les lignes de sa cousine, à savoir une berline monocorps (4,92 mètres de long pour 1,92 mètre de large) plutôt basse (1,44 mètre). On ne peut s'empêcher de remarquer cette calandre béante avec ses énormes phares en forme de "C" qui se retrouvent également à l'arrière. Autres particularités esthétiques, des déflecteurs latéraux dissimulant les ouvertures des portes arrière et un énorme spoiler de toit se déployant à partir de 70 km/h.


Lire la suite : Dossier - Renault Symbioz Demo Car : La voiture autonome de niveau 4 est une réalité


Articles en Relation

Renault et Powervault offrent une seconde vie aux batteries Renault a signé un partenariat avec l’anglais Powervault, spécialiste du stockage d’énergie domestique, pour l’utilisation en seconde main des cellu...
Voitures autonomes : une intervention humaine en retrait En Californie, l'autorisation de faire rouler des voitures autonomes sur routes ouvertes est accordée par le DMV (département des véhicules motorisés)...
Dossier - Nissan Micra Tekna : la citadine change de look et gagne en technologi... Citadine, la Nissan Micra revient dans une nouvelle version. Le constructeur a tout changé, aussi bien sur le plan du design extérieur que du côté de ...
Uber embauche Raquel Urtasun, une chercheuse renommée en IA "Le secteur de la voiture autonome est comme une arène dans laquelle où Uber mène un combat stratégique qu'il ne peut se permettre de perdre" affirme ...
PSA fait tester ses voitures autonomes au grand public Le constructeur automobile PSA a permis à des personnes "non expertes" de pouvoir grimper à bord de voitures autonomes en tant que conducteur ou passa...
Dossier - L’hybridation légère, solution idéale face au CO2 ? Même deux ans après le scandale du diesel, ses répercussions n’en finissent pas de se faire sentir. Les politiques ont opté pour la manière forte en...

PRODUITS HIFI-VIDEO

PROMO HIFI-VIDEO