En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

Défense: pour le FN, c'est Macron qui est «irresponsable» - Le Figaro

Actualités

Le 14 juillet 2017, premier du quinquennat Macron, est dans le viseur du Front national. Derrière le traditionnel défilé des Forces françaises, le parti de Marine Le Pen, premier parti politique au sein des forces armées, s'élève contre les réductions budgétaires et dénonce des «sacrifices scandaleux». «Emmanuel Macron est dans l'image et n'a pas saisi le fond du problème. Il invite Trump, expose les troupes françaises mais il n'a pas compris que nos forces ont besoin de moyens et n'a pas pris la mesure de leur importance dans la lutte contre le terrorisme» s'insurge Jérôme Rivière, conseiller défense de Marine Le Pen durant la présidentielle.

Lorsqu'elle était en campagne, la candidate du FN avait plaidé pour une augmentation sensible des moyens accordés à la Défense nationale et promis d'augmenter son budget immédiatement si elle était élue. Elle s'était notamment engagée à dégeler 2,6 milliards gelés par Bercy, dès le mois de juillet.

Dans un ouvrage publié jeudi, consacré à la nouvelle géographie politique du pays, (Le Puzzle français. Un nouveau partage politique, avec le soutien de la fondation Jean Jaurès), le démographe Hervé Le Bras et le directeur du département Opinion et stratégies de l'Ifop, Jérôme Fourquet, soulignent la forte implantation du vote FN chez les militaires lors de la dernière présidentielle (un militaire sur deux selon l'Ifop). L'examen des bureaux de vote, dans lesquels sont majoritairement inscrits les fonctionnaires des armées et leurs proches, le révèle de manière indiscutable.

«Arbitrage scandaleux»

Dans un virulent communiqué diffusé le 11 juillet, le parti frontiste a vivement critiqué les «coupes sèches» prévues dans le budget de l'Etat et dénoncé un «arbitrage scandaleux» qui pèserait, selon lui, sur la sécurité des Français. Si le gouvernement et Emmanuel Macron ont expliqué que ces restrictions budgétaires ne toucheraient pas les activités les plus sensibles des armées, les soldats ne l'entendent pas de la même oreille. A la veille du défilé, le chef d'état-major Pierre de Villiers a menacé de démissionner, au risque de provoquer la colère du président qui est aussi le chef des Armées.

Mais au FN, le ras-le-bol des militaires n'étonne personne. «Le président Macron avait promis pendant la campagne de porter le budget des Armées à 2% du PIB d'ici 2025. Alors que cet objectif déjà très lointain aurait nécessité un effort progressif et constant, le premier geste du gouvernement consiste à amputer de 850 millions d'euros le budget des Armées, ce qui revient à reculer la ligne de départ avant même le début de la course» a condamné le parti frontiste. Le FN fustige le «cynisme» d'Emmanuel Macron et réclame un nouvel arbitrage pour «préserver l'intégralité» de trois budgets ministériels qu'il juge «absolument prioritaires» (Armée, Intérieur et Justice).ler défense de Marine Le Pen.


Lire la suite : Défense: pour le FN, c'est Macron qui est «irresponsable» - Le Figaro


Articles en Relation

Les policiers réclament la fin de la surveillance de la maison de Marine Le Pen ... Depuis 18 mois, des policiers surveillent la maison de Marine Le Pen dans la coquette commune de La Celle-Saint-Cloud, dans les Yvelines. Les agents...
Marine Le Pen tente toujours de conjurer le fiasco du débat de la présidentielle... Dans ses discours, Marine Le Pen aime bien souvent répéter à ses militants la même citation de Bernanos : « L’espérance est un risque à co...
Marine Le Pen exhorte Florian Philippot à faire un choix entre son mouvement et ... Nouvel épisode dans le conflit ouvert au Front national. Marine Le Pen a demandé ce mercredi à son vice-président Florian Philippot de « choisi...
Canicule à Nantes : des conducteurs de bus portent la jupe, à défaut de shorts -... À Nantes une demi-douzaine de conducteurs de bus ont inauguré un nouveau genre de «journée de la jupe». Pas pour dénoncer les inégalités de salaire ...
Appels à témoignages: Des policiers municipaux dans les écoles, vous en pensez q... Ils ont fait, eux aussi, leur rentrée des classes. Depuis ce lundi, trois policiers municipaux ont pris leurs quartiers dans trois écoles volontaire...
Réforme de l'ISF : Edouard Philippe « ouvert » à une hausse des « taxes spécifiq... Dans une interview à Libération du mercredi 4 octobre, le premier ministre, Edouard Philippe, défend l’action de son gouvernement et les orient...

ACTUALITÉS LES DERNIÈRES INFOS