Dans le rouge, Auchan met en vente 21 sites en France

Economie

Le groupe veut céder 13 supermarchés, 1 hypermarché et des sites de préparation de vente en ligne. 723 salariés sont concernés par l’opération.

La réaction n’a pas tardé. Un mois après avoir dévoilé des pertes de près d’un milliard d’euros sur son exercice 2018, le groupe Auchan a annoncé, mardi 30 avril, la mise en vente de 21 de ses sites en France jugés « sans perspective réaliste de retour à la rentabilité ».Selon la CFDT, les postes de 723 salariés sont concernés par l’opération.

Le groupe, qui s’est engagé dans un vaste plan de réformes destiné à réduire ses pertes financières, a précisé à ses partenaires sociaux réunis en comité social et économique, mardi, que si ces 21 sites (des supermarchés, un hypermarché, des entrepôts et des drive) ne trouvaient pas preneur « un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) sera (…) ouvert ».

Auchan a plongé dans le rouge au cours de son dernier exercice. Ses pertes nettes s’élèvent à 997 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 51 milliards. Son activité a dévissé de 3,2 % l’an dernier, un recul que le groupe explique par des « mutations du commerce sans précédent et une situation économique très difficile ». « Le choix de la cession répond à une triple volonté de l’entreprise », fait valoir Auchan par communiqué, en évoquant son objectif de « préserver l’emploi ». Auchan emploie 73 800 personnes en France, notamment dans ses 637 magasins.

Concurrence des sites de vente en ligne

La CFDT dénonce un « PSE qui intervient après des années d’errances stratégiques ».

« La CFDT est scandalisée d’apprendre que l’entreprise décide d’un PSE d’envergure en mode “départs contraints” sur les sites de production », souligne le syndicat dans un communiqué.

Le distributeur détenu par l’association familiale Mulliez est notamment confronté à la crise des hypermarchés et supermarchés que concurrencent les sites de vente en ligne et les formats de magasins de hard discount, type Lidl et Action. En France, sa part de marché a atteint 10,3 % en 2018, selon Kantar Worldpanel, contre 11,1 % en 2016.

Parmi les 21 sites concernés, figurent treize supermarchés situés à Faulquemont (Moselle), Tours et Esvres (Indre-et-Loire), Roanne (Loire), Marquette-Lez-Lille, (Nord), Arras, Perpignan, Mulhouse (Haut-Rhin), Rouen, Albert (Somme), Athis-Mons (Essonne), Chevilly-La-Rue (Val-de-Marne) et Saint-Ouen-l’Aumône (Val-d’Oise).

Le groupe entend aussi céder ses quatre Chronodrive situés à Agen, Bayonne, Caen et Vannes, ainsi que son centre de préparation de commande en ligne Auchandirect situé à Marseille.

Enfin, trois grandes surfaces sont concernées par ce plan de cession : les deux Halles d’Auchan, magasins de produits frais situés à Meaux (Seine-et-Marne) et Bobigny (Seine-Saint-Denis) ainsi qu’un hypermarché situé à Villetaneuse (Seine-Saint-Denis).


Lire la suite : Dans le rouge, Auchan met en vente 21 sites en France


Articles en Relation

Après trois ans d’embellie, l’industrie française dans l’expectative Si l’année 2018 a fini sur un solde positif de 17 ouvertures d’usines, contre 25 en 2017, 13 sites ont fermé depuis novembre, selon le bilan annuel ...
Amiante : « La réparation du préjudice d’anxiété n’est pas automatique » La Cour de cassation a élargi vendredi 5 avril, l’étendue du préjudice d’anxiété à l’ensemble des salariés exposés professionnellement à l’amiant...
Sortir plus ou moins rapidement du nucléaire : les 3 scénarios du gouvernement Un document préparatoire, consulté par l’Agence France-Presse, prévoit entre 0 et 6 nouvelles fermetures de réacteurs nucléaires d’ici à 2028. Troi...
Conforama prévoit 1 900 suppressions de postes en France Le plan de restructuration, qui devait être présenté mardi matin au comité central d’entreprise, prévoit une quarantaine de fermetures de magasins, ...
« La fermeture de l’usine Michelin de Dundee est un signe de plus que l’Europe v... Brexit, baisse du marché automobile, guerre commerciale… L’alignement des planètes qui avait conduit à une météo très favorable pour l’Europe est en...
« Amazon offre ces rabais aux clients aux dépens de salaires » : dans le monde e... Des milliers de salariés de la multinationale ont manifesté, profitant des promotions « Prime Day » pour réclamer des meilleures conditions de trava...