Consommation d'eau : comment économiser l'eau de la douche ?

Environnement

À l'échelle de la planète, l'eau est un bien précieux. Précieux et de plus en plus cher. Il faut donc l'économiser. Jusque dans nos salles de bains. Heureusement, il existe des astuces faciles à mettre en œuvre pour économiser l'eau de la douche.

 

À la maison, 98 % de l'eau que nous utilisons est dédiée à l'hygiène et au nettoyage. Et quelque 40 % à nos seuls bains et douches. Ainsi, parmi les moyens de réduire la consommation d’eau et d'énergie, économiser l’eau de la douche apparaît comme une idée intéressante. D'autant que des gestes simples pour réduire la dépense en eau peuvent s'avérer judicieux.

Douche ou bain, il faut choisir

Pour beaucoup, prendre un bain est plus tentant qu'une douche. Cependant, la première option nécessite de 120 à 200 litres, contre 40 à 80 litres d'eau pour une douche. À condition que l'on ne s'y attarde pas. N'oubliez pas que cinq petites minutes suffisent, en principe, à se laver et à se rincer. Mais, comme un pommeau de douche classique consomme environ 15 litres par minute, notez qu'en 10 minutes de douche, ce ne sont pas moins de 150 litres d'eau qui s'envolent. Soit l'équivalent d'un petit bain. Alors pour vous aider à garder la notion du temps, programmez l'alarme de votre téléphone portable.

Mais en plus de ne pas s'éterniser sous la douche, il existe d'autres astuces pour réduire sa consommation d’eau !

Récupérer l’eau perdue

D'abord en début de douche. Il peut arriver de devoir faire couler de l'eau avant que celle-ci n'atteigne la température souhaitée. Au lieu de la faire couler dans l'évacuation, prévoyez un seau qui vous permettra de la récupérer pour un autre usage tel que l'arrosage des plantes, la boisson du chien ou encore les toilettes.

Grâce à un mitigeur thermostatique, vous économisez facilement cinq litres d’eau par douche. © Paipai, Fotolia

Grâce à un mitigeur thermostatique, vous économisez facilement cinq litres d’eau par douche. © Paipai, Fotolia

Couper l’eau

Pour économiser encore plus d'eau, ne laissez pas couler l'eau lorsque vous vous savonnez ou vous shampouinez. Rappelez-vous, en une minute, entre 15 et 20 litres d'eau s'écoulent dans votre douche. Ainsi chaque seconde compte. Mais lorsque l'on coupe l'eau, il est parfois difficile de retrouver ensuite rapidement la température idéale. Alors, pour éviter ce gâchis d'eau, il existe aujourd'hui des dispositifs dits «?stop douche?» - faciles à installer - qui permettent d'interrompre l'écoulement de l'eau puis de la relancer à l'identique dès que l'on en a à nouveau besoin. De quoi réaliser entre 10 et 40 % d'économies.

Économie d’eau de la douche : trouver le matériel adéquat

Une autre astuce pour utiliser moins d'eau - jusqu'à 50 % - est d'investir quelques euros dans des économiseurs d'eau ou mousseurs. Ces derniers, fixés sur le pommeau de douche, permettent de réduire le débit utilisé tout en conservant une pression équivalente. Ici, économie rime donc avec confort. Vous pouvez aussi vous équiper d'un mitigeur thermostatique, qui règle automatiquement et instantanément la température idéale de l'eau. À chaque douche, vous économiserez ainsi quelques dizaines de secondes et quelques litres d'eau, nécessaires au temps d'ajustement de la température de l'eau.

Faites la chasse aux fuites

Enfin, attention aux douches qui gouttent?! Une goutte d’eau, c'est peu de chose. Mais ajoutées les unes aux autres, les gouttes peuvent représenter plusieurs dizaines de litres d'eau par jour - quatre litres par heure lorsqu'il s'agit de goutte-à-goutte et 16 litres par heure si l'on parle d'un filet d'eau -, et plusieurs dizaines d'euros de plus, jusqu'à 20 % sur votre facture.


Source : Consommation d'eau : comment économiser l'eau de la douche ?


Articles en Relation

Attention aux avalanches ! La neige, sur laquelle les skieurs glissent et évoluent, est un élément changeant et déclencheur d'avalanches. Pour éviter de se retrouver piégé par...
Fleuve ou rivière : quelle est la différence ? Les fleuves et rivières ont des caractéristiques bien distinctes qui les différencient. La principale est que les rivières sont des affluents des ...
Où fait-il le plus froid en France ? À cette question, nous pourrions être tentés de répondre en chœur : Aurillac, bien sûr?! Pourtant, à y regarder de plus près, l'endroit le plus froi...
Cyclone, ouragan, typhon : qui sont-ils ? Ouragan, cyclone et typhon sont trois termes employés pour désigner un même phénomène météorologique extrême. Mais alors, qu'est-ce qui les différen...
Tout savoir sur les tornades   Lorsqu'une masse d'air chaud et une masse d'air froid se rencontrent, les contrastes de températures sont parfois tellement violents en l'espa...
Réchauffement climatique : de nouveaux modèles prévoient jusqu’à + 7°C en 2100 ! L'amélioration des outils de calcul a permis à des scientifiques français d'affiner et de produire de nouvelles simulations. Leur conclusion : le ...