Cancer : les nanoparticules favorisent-elles les métastases ?

Santé

Les nanoparticules sont aujourd'hui présentes dans de nombreux produits. Et même dans des médicaments. Mais une étude nous met en garde contre leurs potentiels effets secondaires indésirables et dangereux pour notre santé.

Dans les bonbons ou les chewing-gums. Dans le dentifrice ou les crèmes solaires. Les nanoparticules semblent aujourd'hui avoir envahi notre quotidien. Jusqu'à des systèmes conçus pour délivrer des médicaments. Ou même pour lutter contre le cancer. Mais selon des chercheurs de l'université nationale de Singapour, ces nanoparticules pourraient avoir l'effet inverse : favoriser la formation de métastases.

Dans un article, ils décrivent un phénomène qu'ils qualifient de fuite endothéliale induite par les nanomatériaux (nanoEL). Sur un modèle de cancer du sein, ils ont découvert que les nanoparticules les plus couramment employées (or, dioxyde de titane, argent ou dioxyde de silicium) ont tendance à augmenter la porosité des vaisseaux sanguins. De quoi faciliter la tâche des cellules cancéreuses qui cherchent à pénétrer ces vaisseaux, voire à échapper au réseau de circulation sanguine.

Jouer avec la porosité des vaisseaux sanguins

«?Une exposition à long terme peut ainsi accélérer la formation d'un site tumoral secondaire et même être à l'origine de nouvelles métastases en des sites auparavant inaccessibles aux cellules cancéreuses?», explique David Leong, chef du département de génie chimique et biomoléculaire de l'université nationale de Singapour.

Mais les chercheurs envisagent déjà de détourner cet effet nanoEL à leur avantage. «?Nous étudions la possibilité de détruire ainsi des tumeurs immatures, au stade où la faible porosité des vaisseaux sanguins rend pour l'heure difficile justement la délivrance de médicaments. Mais la durée d'exposition aux nanoparticules doit être étroitement surveillée?», raconte le chercheur.


Lire la suite : Cancer : les nanoparticules favorisent-elles les métastases ?


Articles en Relation

Café : plus de 3 tasses par jour favoriseraient les migraines D'après une étude de Harvard sur des patients migraineux, une à deux tasses de café par jour n'augmentent pas le risque de migraine. Mais à partir...
16 nouveaux virus géants découverts dans des sols forestiers Des chercheurs américains ont découvert par hasard 16 nouveaux virus géants dans le sol de la forêt de Harvard. Certains d'entre eux possèdent les...
Hépatite E : de plus en plus de cas détectés en France En France métropolitaine, les diagnostics de l'hépatite E ont explosé entre 2002 et 2016, passant de 9 à 2.292, selon une nouvelle étude. Le virus...
Opium : le génome du pavot révèle ses secrets de fabrication Des chercheurs internationaux ont travaillé sur le génome du pavot à opium et ont trouvé comment la plante avait évolué pour produire des opiacés, a...
Le potentiel infini des océans pour la médecine en quelques chiffres Champ de bataille pour les éponges, les étoiles de mer, les coraux et autres organismes fixés sur les fonds marins et recourant pour se défendre à...
Androcur : un risque de tumeur du cerveau avéré pour ce traitement L'Androcur est un traitement hormonal commercialisé par Bayer, prescrit à des femmes pour lutter contre une pilosité excessive ou l'endométriose. ...