En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales, des publicités ciblées et analytique. Pour continuer à utiliser ce site, vous devez cliquer sur le bouton "J'accepte les cookies". Si vous refuser vous devez cliquer sur le bouton "En savoir plus" et modifier les options de votre navigateur.

Attentat déjoué: trois complices de Reda Kriket remis à la France - BFMTV.COM

Actualités

Trois complices présumés de Reda Kriket, soupçonné d'avoir projeté un attentat en France en 2016, ont été remis par la Belgique à la justice française le 4 mai dernier. Ils ont été mis en examen et écroués, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. Abderrahmane Ameroud, 39 ans, Rabah Meniker et Yasin Alani, 35 ans, ont été remis le 4 mai aux autorités françaises. Les trois hommes avaient été interpellés le 25 mars 2016 à Bruxelles au lendemain de l'arrestation de Reda Kriket près de Paris.

Reda Kriket, 35 ans, a été interpellé à Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine, en mars 2016 par des hommes de la Direction générale de la sécurité intérieur (DGSI). L'homme, jugé à plusieurs reprises en France, résidait en France, était sous le coup d'un mandat d'arrêt international depuis mars 2014, après avoir été condamné, en son absence, dans un procès de filière jihadiste vers la Syrie, aux côtés d'Abdelhamid Abaaoud, le coordinateur des attentats du 13 novembre. Reda Kriket a été mis en examen pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste" et "détention d'armes et fabrication d'explosifs". Il est placé en détention provisoire.

Un autre complice interpellé

Dans un appartement qu'il occupait à Argenteuil, dans le Val-d'Oise, les enquêteurs avaient découvert un véritable arsenal de guerre "d'une ampleur inédite", estimait à l'époque le procureur de Paris. Reda Kriket stockait depuis de longs mois des produits chimiques pour fabriquer des explosifs et des armes. "A ce stade des investigations, si aucune cible précise projetée n'a pu être identifiée, tout laisse à penser que la découverte de cette cache a permis d'éviter la commission d'actions d'une extrême violence par un réseau terroriste prêt à passer à l'acte", avait expliqué François Molins.

Un autre complice présumé de Reda Kriket avait déjà été remis à la France en août dernier. Anis Bahri, un Français de 32 ans, avait été interpellé aux Pays-Bas. Dans l'appartement à Rotterdam où il séjournait, 45 kilos de munitions de calibre 7.62 mm, du type de celles utilisées dans les fusils d'assaut Kalachnikov, avaient été retrouvés. Reda Kriket et Anis Bahri sont soupçonnés de s'être rendus en Syrie entre "fin 2014 et début 2015", selon le procureur de la République François Molins.


Lire la suite : Attentat déjoué: trois complices de Reda Kriket remis à la France - BFMTV.COM


Articles en Relation

Attentat de Nice: trois suspects mis en examen et écroués Paris (AFP) - Trois hommes suspectés d'avoir joué un rôle dans la fourniture d'armes à l'auteur de l'attentat du 14 juillet à Nice, Mohamed Lahouaie...
Attentat d'Istanbul: plus de 100 membres du parti prokurde arrêtés Ankara (AFP) - Les autorités turques ont arrêté plus de cent membres du principal parti prokurde du pays après l'attentat d'Istanbul, revendiqué par...
Opération antiterroriste: deux hommes arrêtés à Marseille Paris (AFP) - Deux hommes ont été arrêtés dans la nuit de samedi à dimanche à Marseille dans le cadre de l'opération antiterroriste dans laquelle qu...
Attaque à Londres : selon Theresa May, l'assaillant était connu des services de ... Au lendemain de l’attaque de Londres, alors que l’enquête se poursuit pour déterminer l’identité de l’auteur de l’attaque à la voiture bélier et au...
Cinq ans après Merah, la France se souvient - L'Obs Il y a cinq ans, les tueries de Mohamed Merah perpétrées en pleine campagne présidentielle plongeaient la France dans la terreur. Du 11 au 19 mars 2...
Berlin: chasse à l'homme pour retrouver l'auteur de l'attentat Berlin (AFP) - La police allemande était engagée mercredi dans une chasse à l'homme pour retrouver l'auteur du pire attentat revendiqué dans le pays...

ACTUALITÉS LES DERNIÈRES INFOS